19 juillet 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Soins médicaux. Un Français sur sept exclu !

Plus que jamais, le facteur social influe sur la santé et l’accès aux soins.Selon une grande enquête publiée, hier, par l’Institut de recherche et de documentation en économie de la santé (Irdes), menée auprès de plus 20.000 personnes, p lus d’un Français sur sept (14 %) renonce à des soins pour des raisons financières.Soins dentaires et lunettes Chômeurs, ouvriers, employés du commerce, «ce sont les ménages dont les revenus sont les plus faibles qui déclarent à la fois un plus mauvais état de santé, le taux de couverture en complémentaire santé le plus bas et le plus de renoncement aux soins», relève l’Enquête Santé Protection Sociale 2006.

L’enquête met en évidence le contraste entre les ménages modestes et ceux plus aisés : chez ceux qui gagnent moins de 800 euros par mois, le taux de renoncement «grimpe» à 24 % tandis qu’il est de 7,4 % chez les ménages gagnant plus de 1.867 euros.

Parmi ceux qui renoncent à des soins, près d’un tiers sont dépourvus de la protection d’une complémentaire santé, alors que cette proportion chute à 13 % pour ceux qui bénéficient d’une complémentaire privée.

Sur l’ensemble de la population, 7 % des assurés déclarent ne pas avoir de complémentaire.

Et là encore, la situation sociale, et plus particulièrement le revenu, est le facteur déterminant. Source complète

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS