Une moto électrique brute et efficace

Moto electriqueLes motos électriques sont à la mode. Matthew Waddick expatrié Néo-Zélandais, basé à Shanghai est actif dans le milieu de la moto électrique depuis quelques années. Le projet est si abouti qu’une commercialisation ultérieure est prévue.

Le cahier des charges de Matthew Waddick a été assez simple : la moto doit atteindre 150 km/h, réaliser le 0 à 100 km/h en moins de 3,2 secondes et avoir une autonomie de près de 150 km par charge et une puissance de près de 13 kW.

Défi relevé de mains de maîtres, “mais cela est bien plus compliqué qu’il n’y paraît de rendre beau une moto électrique”, avoue Matthew Waddick, chef du projet.

Les roues de 18 pouces et les suspensions sont des éléments KTM, alors qu’une courroie vient en lieu et place de la traditionnelle chaîne.

La moto dispose d’un petit écran TFT sur lequel tout un tas d’informations seront disponibles avec une puce GPS. De quoi suivre les pérégrinations de la moto à distance.

Ce superbe projet est en phase d’homologation, mais il faudra être patient, pas de prix, ni de date de commercialisation pour le moment (2022 probablement).

Lire aussi : Forage en Guyane Total met un terme a ses opérations




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire