Bientôt sur nos routes des véhicules sans chauffeur ni passager ?

Bientôt sur nos routes des véhicules sans chauffeur ni passager ?À San Francisco, le week-end du samedi 9 et dimanche 10 avril, une voiture a été arrêtée par la police, car les feux de croisement n’étaient pas allumés. Problème : il n’y avait personne à l’intérieur. Cela ressemble à une scène de science-fiction, qui pourrait devenir banale dans les années à venir.

Qui dit nouvelles technologies, dit nouvelles expériences pour des policiers de San Francisco (États-Unis). En arrêtant une voiture, ils ne s’attendaient pas à se trouver face à un véhicule sans chauffeur ni passager. Les voici obligés d’appeler leur supérieur pour savoir qui verbaliser.

Des voitures autonomes qui roulent pour des compagnies de VTC, aux États-Unis, c’est déjà le monde de demain. Les constructeurs, mais également Apple ou Google, ont déjà leur modèle.

À VOIR AUSSI >> Les constructeurs automobiles désormais obligés d’afficher le « score carbone » des voitures

“En Europe, on est plus sur un système de régulation du trafic, d’amélioration de la qualité de conduite pour les clients, donc l’étape sans conducteur […] arrivera dans nos voitures, mais pas tout de suite”, dit François Roudier, porte-parole de la filière automobile française.

En Europe, Français et Allemands mènent encore leurs études. Les véhicules autonomes sont présentés par leur constructeur comme plus sûrs, cependant aux technologies lourdes et coûteuses. En Europe, l’heure est davantage aux véhicules assistés pour améliorer la sécurité routière.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS