Votre actualité au quotidien



Supports de rétroviseurs : la FIA contre les gains aéro volontaires


16/07/2018 – La FIA tente de garder la question des rétroviseurs sous contrôle, tandis que de nombreuses équipes poussent par tous les moyens pour obtenir des gains
Continuer la lecture

Romain Bardet : «C’est un miracle»

16/07/2018 – Romain Bardet a commencé l’étape en espérant reprendre du temps. Puis il a cherché à limiter la casse au fil des crevaisons.
Continuer la lecture

Santé : Les agences européennes auraient dissimulé des preuves

Santé : Les agences européennes auraient dissimulé des preuvesSanté : Les agences européennes auraient dissimulé des preuves. Les avocats qui poursuivent Monsanto en justice aux États-Unis accusent les agences européennes de sécurité alimentaire d’avoir « délibérément écarté certaines études » dans leur évaluation de la dangerosité du glyphosate.

« Je suis ici aujourd’hui pour encourager la Commission européenne et vous, les citoyens de l’Europe, à se pencher sur de nouvelles études publiées, outre celle du CIRC, et aux documents qui ont été déclassifiés et indiquent que le glyphosate est probablement cancérigène », a déclaré John Barton, atteint d’un lymphome non hodgkinien de stade 3, qu’il estime causé par son utilisation du RoundUp, un herbicide au glyphosate, pendant plus de 30 ans.


Science sous influence

Le fait que cet agriculteur ait décidé de poursuivre Monsanto, qui produit et vend le RoundUp, en justice a permis la déclassification et la publication de centaines de documents internes de l’entreprise, connus sous le nom de « Monsanto papers ».

Ainsi, dans une étude commanditée en 1999 par l’entreprise, le Dr James Parry informait Monsanto du caractère génotoxique du glyphosate et recommandait des études plus poussées sur les effets des « formules » au glyphosate, c’est-à-dire le RoundUp.

« Il existe de bonnes raisons scientifiques d’évaluer une substance chimique séparément des autres produits présents dans une formule pesticide », assure un porte-parole de l’EFSA à Euractiv. »

« Cette distinction entre substance active et formules pesticides explique également les différences de ‘poids’ que l’EFSA et le CIRC attachent à certaines études.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Heure à Paris :


Hallucinant – Consultez le compteur de la surpopulation mondial ICI

ÉDITO

Macron, après ses petites phrases a l’emporte pièce, son altercation de donneur de leçons, les cadeaux fiscaux aux très très riches, la piscine, etc…dépense 500 000€ de plus pour le congrès de Versailles. Il s’en moque car encore une fois il assume. Car pour lui assumer c’est se moquer de tout le monde car il fait ce qu’il veux alors dépenser notre argent il s’en moque. Macon est proche idéologiquement de Trump et Poutine. D’un coté il prend tout ce qui est libérale de Trump et de l’autre tout du star de Poutine. 05/07/2018


Le gouvernement sucre la prime d’activité aux travailleurs invalides

13/07/2018 – Un nouveau mode de calcul de la prime d’activité est appliqué depuis le 1er juillet. Les travailleurs qui touchent une pension d’invalidité en subissent les conséquences de plein fouet.
Continuer la lecture

la Fifa explique pourquoi il y a moins de gros plans sexy à la télé

14/07/2018 – La Fifa a confirmé dans un communiqué transmis ce vendredi à l’AFP avoir fait le nécessaire pour que les gros plans sexy sur les spectatrices de la Coupe du monde en Russie se fassent rares durant la diffusion de l’événement.
Continuer la lecture

Franco-allemand : des avancées sur l’harmonisation fiscale

19/06/2018 – Le conseil des ministres franco-allemand ce mardi va entériner une position commune sur l’harmonisation de l’assiette de l’impôt sur les sociétés. Paris et Berlin mettent sur la table la question de l’encadrement des taux d’IS au sein de l’UE.
Continuer la lecture

Les 28 pays de l’Union européenne trouvent un accord sur l’accueil des migrants

29/06/2018 – « C’est d’abord le fruit d’un travail commun et c’est la coopération européenne qui l’a emporté », s’est félicité Emmanuel Macron à la sortie du sommet à Bruxelles vendredi matin. Cet accord comprend la création de centres d’accueil sur la base du volontariat.
Continuer la lecture