Votre actualité au quotidien

F1- Les dix monoplaces de la saison 2019

21/02/2019 – Les dix monoplaces de cette année sont en piste depuis le début de la semaine à Barcelone, pour les premiers essais de pré-saison.
Continuer la lecture

Test de Jerez – Jour 1 : Marini affole d’entrée les chronos

21/02/2019 – Luca Marini signait un nouveau record du circuit en cette première journée de Test Moto2™ à Jerez.
Continuer la lecture

Budget de l’ère Macron : les riches seront encore plus riches

Budget de l’ère Macron : les riches seront encore plus richesPrélèvement Forfaitaire Unique : les riches seront encore plus riches. Bercy révèle que les cent premiers contribuables à l’ISF verront leur imposition sur leurs revenus financiers baisser pour chacun en moyenne de 582.380 euros par an avec la flat tax.

Autre élément frappant, les cent premiers contribuables à l’ISF verront leur imposition sur leurs revenus financiers (dividendes, intérêts, plus-values de cession) baisser pour chacun en moyenne de 582.380 euros par an avec la flat tax.

Selon les données communiquées par Bercy, rien que la «flat tax» (qui correspond au PFU) rapportera très précisément 582 380 euros par an à chacun des 100 premiers contribuables français qui paient aujourd’hui l’ISF.

L’objectif de la création de la flat tax, couplée avec le remplacement de l’ISF par l’IFI (impôt sur la fortune immobilière), est de rendre plus attractif l’investissement dans les fonds propres des entreprises. Le modèle de simulation de Bercy estime que les réformes de la flat tax et de l’ISF conduiront à long terme à une augmentation de 0,5 point du PIB et à la création de 50.000 emplois.

«Ce que Bercy n’a pas fait, nous l’avons fait», a expliqué Eblé, qui a procédé par déduction : «Dans la mesure où les plus hauts patrimoines sont constitués à environ 85 % d’actifs financiers [qui ne seront plus soumis au nouvel IFI, ndlr], il peut être fait l’hypothèse que le gain lié à la transformation de l’ISF en IFI s’élève pour ces contribuables à environ 1 million d’euros par an.»

Voilà comment on arrive à un chèque moyen «PFU + ISF» de 1,5 million d’euros par an pour chacun des 100 contribuables les plus riches de France.

Il faudra plus que trois amendements, du côté de la majorité, pour faire taire les critiques sur ce premier budget de l’ère Macron, empoisonné par cette question des «cadeaux» faits aux plus aisés. Le président des riches lui colle à la peau.




Heure à Paris :


Hallucinant – Consultez le compteur de la surpopulation mondial ICI

EDITO


Consulter les archives édito

74% des entreprises vont verser une « prime Macron » à leurs salariés

18/02/2019 – Parmi les entreprises qui répondent à la demande du président de la République de verser une prime à leur salariés, les plus généreuses sont généralement les PME, selon une enquête de l’Association des directeurs des ressources humaines dévoilée lundi par « les Echos ».
Continuer la lecture

52% des Français estiment que les « gilets jaunes » doivent cesser leur mouvement

18/02/2019 – Une majorité de Français (52%, +15) estime que les « gilets jaunes » « doivent maintenant cesser leur mouvement et leurs actions (manifestations, blocages etc.) », selon un sondage Ifop pour le JDD publié dimanche.
Continuer la lecture


Formule 1. Alain Prost : « Chez Renault, on n’aura pas de pilotes n° 1 et n° 2 »

15/02/2019 – À l’aube de la saison 2019, Alain Prost, quadruple champion du monde de Formule 1, l’un des responsables de l’écurie Renault, revient sur les ambitions du losange.
Continuer la lecture