Votre actualité au quotidien

Marion Rousse, consultante sur le Tour de France : « Je sais ce que c’est de se faire mal sur un vélo »

TOUR DE FRANCE
19/07/2019 – Championne de France sur route en 2012, Marion Rousse s’est rapidement consacrée à sa reconversion de consultante, à seulement 24 ans en 2015.
Continuer la lecture

Tour de France : découvrez le profil de la 13ème étape contre-la-montre autour de Pau

Tour de France
19/07/2019 – La 13ème étape sera le seul contre-la-montre individuel du Tour de France 2019, organisé au sud de Pau, sur une boucle distante de 27,2 kilomètres.
Continuer la lecture

Le volailler Duc mis en cause pour ses conditions d’élevage

L214Le volailler Duc mis en cause pour ses conditions d’élevage. Le producteur de volailles Duc, basé à Chailley, dans l’Yonne, est mis en cause par l’association L214. Le collectif qui défend la cause animale dénonce les conditions d’élevage de poulets dans deux exploitations sous contrat avec le groupe, l’une dans l’Yonne, l’autre dans l’Aube.

L’association L214 a enquêté au mois d’avril sur les conditions de vie des poulets dans deux élevages du groupe : l’un à quelques centaines de mètres du siège de l’entreprise à Chailley (Yonne), l’autre situé dans l’Aube.

Les poulets vivent sur la même litière tout au long de leur courte vie », dénonce ainsi L214. Dans l’Aube, ce seraient 40 000 poulets, élevés 43 jours dans deux bâtiments (16 poulets par mètre carré).

L’autre image qui indigne L214 concerne le ramassage des poulets, avant leur conditionnement pour les emmener à l’abattoir. Il utilise Une « moissonneuse à poulets » dénonce L214.

Alors que la marque Duc revendique veiller au respect des animaux, « quand on voit l’enfer dans lequel vivent les poulets et la violence avec laquelle ils sont ramassés, c’est vraiment prendre les consommateurs pour des imbéciles », déplore Sébastien Arsac, cofondateur de L214.

Lire aussi : L214 met en cause deux nouveaux élevages




Heure en France :



Hallucinant-Voici le compteur de la surpopulation mondial :
EDITO


18/07/2019 : Réforme des retraites Le but avéré est de faire baisser les pensions de retraites ni plus ni moins comme le fut déjà le cas lors du passage des 10 meilleurs au 25 meilleurs années. A ne pas en douter la nouvelle mouture sera encore pire que les précédentes.Mais encore une fois le Français de base va encore encaisser sans broncher et après il sera trop tard.

Consulter les archives édito



Washington lance une enquête sur la «taxe Gafa» française et pourrait riposter

Bruno Le Maire, Steve Mnuchin

11/07/2019 – COMMERCE : Le projet de loi français, qui devrait officiellement être adopté ce jeudi, passe mal aux États-Unis
Continuer la lecture

La France aurait gagné 14 milliards d’euros grâce à l’Autorité de la concurrence

Isabelle de Silva

11/07/2019 – L’Autorité de la concurrence a pour la première fois engagé « un travail d’évaluation » de son impact sur l’économie française.
Continuer la lecture


Un couple risque jusqu’à 750 € d’amende pour un autocollant sur sa plaque d’immatriculation

plaque d'immatriculation

08/06/2019 – Un couple originaire de Toulon a reçu, en juin 2018, une amende de 90 € pour avoir posé un autocollant sur sa plaque d’immatriculation au niveau du numéro de département.
Continuer la lecture