Un fils Sarkozy visé par une procédure judiciaire

Le tribunal correctionnel de Paris a imposé mardi le versement d’une consignation de 850 euros avant le 12 novembre à un plaignant qui souhaite faire juger Jean Sarkozy, fils du président de la République.Le jeune homme, cadet des deux enfants du premier mariage du chef de l’Etat, est accusé d’avoir pris la fuite après avoir endommagé une voiture avec son scooter en octobre 2005.

Le plaignant, M’Hamed Bellouti, fils de militants de l’UMP, a médiatisé l’affaire en estimant que Jean Sarkozy bénéficiait depuis deux ans de protections.

Me Christophe Launay, avocat du plaignant, a expliqué à la presse qu’il abandonnerait la procédure si son client était indemnisé à l’amiable d’ici décembre.

A l’audience, Jean Sarkozy, absent, était représenté par Me Thierry Herzog, avocat pénaliste réputé, qui a demandé à son contradicteur de verser au dossier l’acte de vente du véhicule.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title