Votre actualité au quotidien

Tour d’Espagne 2019 : Un détour par deux pays étrangers en 2019 ?

20/11/2018 – Selon plusieurs sources, le parcours du Tour d’Espagne 2019 devrait proposer aux coureurs deux passages à l’étranger, la France et Andorre devant être au programme.
Continuer la lecture

Yannick Noah : « Dès le réveil, on était dans la finale »

20/11/2018 – Yannick Noah explique comment s’est déroulé le long stage avec son équipe, destiné à bien préparer la finale de Coupe Davis
Continuer la lecture

Eau de Vittel : fronde locale contre le projet d’aqueduc

Eau de Vittel : fronde locale contre le projet d’aqueducEau de Vittel : fronde locale contre le projet d’aqueduc. Trois industriels (dont Nestlé Waters qui possède les marques Vittel, Contrex, Hépar, Perrier, Valvert, San Pellegrino) ainsi que trois communes (Vittel, Contrexéville et Bulgnéville) pompent actuellement de l’eau dans la nappe aquifère des grès du Trias inférieur (GTI), située à 100 mètres de profondeur.

Le projet d’aqueduc, voté par la Commission locale de l’eau (CLE) le 3 juillet dans le cadre du schéma d’aménagement et de gestion des eaux (Sage), sera cofinancé par le conseil départemental des Vosges et l’Agence de l’eau à hauteur de 8 à 17 millions d’euros. Insuffisant pour le Collectif de l’Eau de l’Ouest Vosgien qui a lancé une pétition visant à faire annuler le projet.

Le réservoir est vidé de trois millions de m3 chaque année, il n’en produit que deux millions par an, insuffisant pour pleinement se reconstituer. D’où l’idée d’exploiter d’autres nappes phréatiques.

« Face au déficit inquiétant de la nappe, la « solution » proposée par la CLE consiste à alimenter la collectivité avec une eau transférée par pipelines depuis les secteurs voisins (les coûts induits seront répercutés sur les factures d’eau). Sur les pancartes des manifestants, on pouvait lire « Elus=vendus à Nestlé ? », « L’eau est de l’or pour l’humanité, pas pour Nestlé. » Arlette Jaworski, adjointe à l’environnement de la commune, dénonce la présence dans la CLE de personnes ayant travaillé pour Nestlé et réclame « une charte de déontologie ». L’époux de la conseillère départementale et ancienne présidente de la CLE, Claudie Pruvost, est un ancien cadre de Nestlé Waters.

A lire également : La qualité de l’eau en France se dégrade encore




Nous faire un Don
25.00
Informations personnelles

Total du don : 25.00€

Heure à Paris :


Hallucinant – Consultez le compteur de la surpopulation mondial ICI

Nos Reseaux Sociaux
EDITO

Consulter les archives édito

Assurance auto : vers une hausse des prix ?

20/11/2018 – Les compagnies d’assurances sont priées de mettre davantage la main au porte-monnaie pour financer le Fonds de garantie. Ce qui pourrait avoir des conséquences sur le client.
Continuer la lecture


La privatisation de l’aéroport de Toulouse, validée par Macron, est un «échec» à ne pas répéter, juge la Cour des comptes

14/11/2018 – La vente des parts de l’Etat dans l’aéroport Toulouse-Blagnac à une société aux capitaux étrangers, c’est le contre-exemple d’une opération réussie selon la Cour des comptes.
Continuer la lecture