25 avril 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Le gouverneur de la Banque de France demande “sérieusement” au gouvernement de s’occuper des dépenses publiques

Le gouverneur de la Banque de France demande Le dérapage du déficit en 2023 impose de s’occuper «enfin sérieusement des dépenses» publiques, estime le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau, qui a fustigé les engagements non tenus des gouvernements successifs.

Le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau a estimé jeudi 28 mars que le dérapage du déficit en 2023 imposait de s’occuper «enfin sérieusement des dépenses» publiques, après «quinze ans» sans que les gouvernements «tiennent leurs engagements».

La dégradation du déficit en 2023, qui a atteint 5,5 % du PIB au lieu des 4,9 % initialement prévus par le gouvernement, «ne signifie bien sûr pas la faillite de la France», a-t-il cherché à rassurer, mais elle appelle à un «impératif».

À CONSULTER >> « Si on taxait les superprofits, on pourrait foutre la paix aux Français »

« Il est plus que temps, non pas de décréter l’austérité et la baisse générale des dépenses, mais d’arriver à cette stabilisation générale en volume», a détaillé le gouverneur de la Banque de France. « Cela suppose un effort de priorisation et d’efficacité, juste et partagé par tous: État, mais également collectivités locales et prestations sociales. »

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :
author avatar
Société de médias - PCI

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS