23 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Les locations de meublés touristiques ont fortement augmenté, Bercy les a dans son viseur

Les locations de meublés touristiques ont fortement augmenté, Bercy les a dans son viseurLe gouvernement voudrait taxer davantage les propriétaires. Aujourd’hui, ils bénéficient d’un abattement forfaitaire de 71 %, plus que pour les autres types de locations.

Cette niche fiscale a été mise en cause par Bruno Le Maire, vendredi 9 juin. « Il n’y a pas de raison de conserver cette fiscalité qui conduit à des excès », a indiqué le ministre de l’Économie sur BFM TV. Ces excès sont d’autant plus palpables que le nombre de biens en location a explosé. En dix ans, nous sommes passés de 30 000 annonces à 750 000 sur le site AirBnb.

À Arès (Gironde), ces meublés de tourismes qui se multiplient commencent à poser un problème au maire, Xavier Deney. Ce dernier déplore : « On est une ville qui est en train de mourir tout simplement parce que l’on ignore garder notre jeunesse.

Certains logements sont pris pour deux ou trois mois. Tout un écosystème s’est créé autour de ce marché avec des concierges qui s’occupent de la remise de clés. Pour une professionnelle du secteur, taxer plus les propriétaires ne les feront pas renoncer.

À CONSULTER ÉGALEMENT >> La France a engrangé 57,9 milliards d’euros en 2022 grâce au tourisme international

De leur côté, les plateformes rappellent que les loueurs ne sont pas spéculateurs et que le revenu médian est de 3 900 euros par an. Le gouvernement prendra sa décision en octobre.

Il serait plus judicieux de mieux réguler au lien d’appliquer la simplicité, en supprimant cet avantage fiscal !

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS