La Turquie quitte la Convention d’Istanbul contre les violences sexistes

La Turquie quitte la Convention d'Istanbul contre les violences sexistesPlusieurs voix se sont élevées ce samedi 20 mars pour dénoncer la décision de la Turquie de sortir de la Convention d’Istanbul contre les violences sexistes.

“La France regrette profondément la décision des autorités turques de se retirer de la Convention d’Istanbul du Conseil de l’Europe, alors que la Turquie avait été le premier pays à la ratifier en 2011”, a déclaré la porte-parole du ministère français des Affaires étrangères.

Cette décision, prise alors que les féminicides n’ont cessé d’augmenter depuis une décennie en Turquie, a suscité la colère des organisations de défense des droits des femmes et des critiques de l’Union européenne.
Manifestations samedi

À LIRE ÉGALEMENT >> Violences conjugales: +60% de signalement

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté ce samedi 20 mars en Turquie pour demander au président de revenir sur sa décision d’abandonner ce traité.

“Annule ta décision, applique le traité !”, ont scandé des milliers de femmes et d’hommes réunis dans le district de Kadiköy, à Istanbul. Les manifestants brandissaient des portraits de femmes assassinées et des pancartes sur lesquelles on pouvait notamment lire : “Ce sont les femmes qui gagneront cette guerre”.

Inscrivez-vous à notre lettre d’information

Loading

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS