L’évasion fiscale coûte à l’Europe l’équivalent de 180 milliards de dollars de son budget chaque année

L’évasion fiscale dans le monde, de la part d’entreprises ou de particuliers, coûte chaque année 427 milliards de dollars aux États, au profit de paradis fiscaux ou de pays peu regardants, révèle ce vendredi 20 novembre l’ONG Tax Justice Network.

Sur cette somme de 427 milliards de dollars qui échappent à l’impôt, l’équivalent du salaire annuel de 34 millions d’infirmiers ou infirmières, 245 milliards sont l’œuvre d’entreprises et 182 milliards de particuliers.

Le rapport explique que les multinationales déplacent l’équivalent de 1.380 milliards de dollars de bénéfices dans des paradis fiscaux, mais également vers plusieurs pays riches qui n’appartiennent pas toujours aux listes noires comme celle établie par l’UE.

LIRE AUSSI >> L’Union Européenne se dote d’une liste de paradis fiscaux

L’Amérique du nord perd 95 milliards de dollars et l’Europe 184 milliards, soit, à titre de comparaison en pleine pandémie, respectivement 5,7% et 12,6% de leur budget dédié à la santé.

Le rapport examine par ailleurs les pays qui profitent le plus de cette évasion fiscale. Les Iles Caïmans, territoires outre-mer du Royaume-Uni, sont le grand gagnant en captant 16,5%, devant le Royaume-Uni (10%), les Pays-Bas (8,5%), le Luxembourg (6,5%) et les États-Unis (5,53%).

“Sous pression de grandes sociétés et de paradis fiscaux comme les Pays-Bas ou le Royaume-Uni et son réseau, nos gouvernements ont fait passer les désirs des riches entreprises et individus avant les besoins de tous les autres”, estime Alex Cobham, directeur général de Tax Justice Network, cité dans un communiqué.

Inscrivez-vous à notre lettre d’information




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire