ONU 

Rapport accusant Israël d’apartheid, l’ONU l’enterre sous la pression

Rapport accusant Israël d’apartheid, l’ONU l'enterre sous la pressionRapport accusant Israël d’apartheid, l’ONU l’enterre sous la pression. Il n’aura pas fallu plus de quarante-huit heures à Israël et aux États-Unis pour parvenir à leurs fins.

Vendredi 17 mars, sous la pression de sa hiérarchie, la cheffe de la Commission économique et sociale pour l’Asie occidentale (ESCWA – Economic Commission for Western Asia), l’organe onusien au commencement de la publication, deux jours plus tôt, d’un rapport accusant l’État hébreu de soumettre le peuple palestinien à un régime d’apartheid, a démissionné de son poste.

Rédigé par deux spécialistes du droit international, les professeurs américains Richard Falk et Virginia Tilley, le texte concluait, après analyse des multiples discriminations dont sont victimes les Palestiniens, qu’« Israël est coupable de politique et de pratiques constitutives du crime d’apartheid ».

Le document en question avait suscité l’ire des ambassadeurs américains et israélien, qui avaient appelé le nouveau secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Antonio Guterres, à le retirer immédiatement.

Dans la soirée de vendredi, le texte n’était plus disponible sur le site Internet de l’ESCWA, une des cinq commissions régionales des Nations Unies, chargée des questions de développement dans le monde arabe.

Cette économiste de formation, âgée de 63 ans, fut ministre de la planification et premier ministre adjoint du royaume de Jordanie dans les années 1990, avant de faire carrière aux Nations Unies.

Au sein de l’organisation internationale, elle a notamment contribué au premier rapport sur le développement humain dans le monde arabe, en 2002, une étude qui a fait date.

Au siège de l’ESCWA, sa secrétaire exécutive, la Jordanienne Rima Khalaf, a présenté sa démission comme un acte de protestation contre les pressions de M. Guterres.

(NDLR) C’est bien connu l’État hébreux à tous les droits sur la scène international aider pour cela par les amis les USa. Ils ont soi-disant erré dans le dessert, mais ils n’ont toujours rien compris sur la vie humaine.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS