Unesco : braconnage et trafic de bois menacent les sites naturels

Unesco : braconnage et trafic de bois menacent les sites naturels

Unesco : braconnage et trafic de bois menacent les sites naturels. Environ 45% des 200 sites classés au Patrimoine mondial sont victimes de prélèvement illégal, d’après un rapport de l’organisation WWF publié ce 18 avril, alors même qu’est célébrée la Journée internationale des monuments et des sites, dédiée cette année au «patrimoine culturel et tourisme durable.»

Environ 45% des quelque 200 sites naturels classés au Patrimoine mondial de l’Unesco sont victimes de braconnage ou d’exploitation forestière illégale, d’après un rapport de l’organisation non gouvernementale WWF, publié ce mardi 18 avril.

Ces derniers constituent parfois les derniers habitats pour des espèces menacées, comme le rhinocéros de Java en Indonésie ou le marsouin de Californie, espèce du Golfe du Mexique.

Une conclusion ironiquement révélée alors que l’on célèbre, ce mardi, la Journée mondiale des monuments et des sites sur le thème, cette année du «Patrimoine culturel et du tourisme durable», dans le contexte de l’Agenda 2030 pour le développement durable et des Objectifs du développement durable.

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS