Oui, on a le droit de s’habiller comme on veut

Ceci n'est pas un consentementL’association de lutte contre les violences sexistes et sexuelles HandsAway lance une nouvelle campagne appelée « Ceci n’est pas un consentement ». « Dévoiler une parcelle de nudité ne doit pas être vue comme une invitation. »

L’association qui a créé une appli pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles appelle chacune à revendiquer le droit de s’habiller comme elle le souhaite.

L’envie de porter une tenue moulante, une jupe courte, un décolleté plongeant, ou de dévoiler une parcelle de nudité ne doit pas être vue comme une invitation, ou plus grave encore, comme un élément légitimant une agression verbale ou physique, comme c’est encore trop souvent le cas aujourd’hui », rappelle avec justesse l’association dans un communiqué.

Lire aussi : Une enquête révèle l’ampleur du sexisme et des violences dans le milieu du journalisme

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS