24 juillet 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Xavier Bertrand, le premier à partir de son parti Les Républicains

Xavier Bertrand, le premier à partir de son parti Les RépublicainsXavier Bertrand, le premier à partir de son parti Les Républicains. A l’image du président des Hauts-de-France, de nombreux responsables du centre-droit peuvent difficilement cohabiter avec le nouveau patron de LR qui a tout misé sur l’échec d’Emmanuel Macron.

Laurent Wauquiez faisait, sur TF1, son premier 20 heures en tant que nouveau patron de la droite. A ce moment-là, le président de la région Auvergne-Rhône–Alpes s’y préparait depuis si longtemps.

Au même moment, au JT de France 2, le président de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand se livrait à une exceptionnelle entreprise de trolling, dans la tradition de ces inénarrables coups de théâtre que nous réserve régulièrement la droite depuis la défaite de Nicolas Sarkozy, en mai 2012.

En annonçant qu’il quittait Les Républicains, ce parti n’étant plus le sien dès lors que Wauquiez en était le président, Bertrand renvoyait le nouvel élu des militants à sa dure condition de chef d’un parti rétréci, déserté par la plupart de ses leaders.

Il fait remonter la rupture au fameux bureau politique de l’entre-deux tour, quand le parti LR, sous l’impulsion de Wauquiez, a refusé d’appeler explicitement à voter Macron contre Le Pen. «Je n’aime pas sa politique de l’agressivité et des boucs émissaires», a ajouté Xavier Bertrand, en référence aux violentes attaques de Wauquiez contre Macron et à ses déclarations sur «le cancer de l’assistanat».

À lire également : une plainte venue se sa base militante contre LREM

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS