Notre système de santé serait «à bout de souffle»

Notre système de santé serait «à bout de souffle»

Notre système de santé serait «à bout de souffle ». Patrick Bouet, président du conseil national de l’Ordre des médecins, demande au gouvernement “une réforme globale” du système de santé, selon lui «à bout de souffle », dans un entretien au Journal du Dimanche.

Nous sommes vraiment arrivés à la fin d’un cycle et « il y a urgence à tout repenser de fond en comble », déclare au JDD Patrick Bouet, auteur d’un livre qui paraît mercredi (« Santé : Explosion programmée », éditions de l’Observatoire).

Aussi, nous craignons que le projet en préparation au ministère de la Santé soit plus un cataplasme que la réforme globale attendue par l’ensemble de la population, craint M. Bouet juge que « la réforme du système de santé ne peut pas se cantonner à un toilettage de la T2A », la tarification à l’activité des hôpitaux.

« Un problème important est le regroupement des établissements en groupes hospitaliers de territoire qui s’achève », selon lui. « La fausse bonne idée était de mutualiser les ressources et d’assurer une meilleure rentabilité en supprimant des services, en organisant des achats groupés. Dans les faits, cela ne fonctionne pas».

À lire également >> Une infirmière en EHPAD découragée interpelle la ministre de la Santé

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS