Votre actualité au quotidien
Merci de cliquez sur nos bannières publicitaires

F1 – Renault admet une « faiblesse » au niveau de la direction technique

Renault F1
27/01/2020 – Renault estime que l’un des éléments importants qui lui ont manqué pour tirer le meilleur parti d
Continuer la lecture

Handball. Ligue des champions féminine : Brest ramène un nul de Györ après un superbe match

Handball. Ligue des champions féminine
27/01/2020 – Que c’est frustrant pour le Brest Bretagne Handball. Face à Györ, meilleure équipe du monde, et en Hongrie,
Continuer la lecture

Pesticides : le gouvernement propose une distance minimale de 5 à 10 mètres !

Distance pesticidesAppel à la « mobilisation citoyenne » pour aller plus loin. Les organisations écologistes, au premier rang desquelles France Nature Environnement (FNE), ont immédiatement protesté contre des mesures jugées « vraiment insuffisantes, au vu de ce que dit l’Anses, au vu des études scientifiques ».

Thibault Leroux, chargé de mission de l’association. « Je n’y crois pas, je pense que c’est un poisson d’avril », a réagi sur BFM-TV Yann Arthus-Bertrand, président de la fondation Good Planet :

« Je ne peux pas croire qu’aujourd’hui les lobbyistes soient plus forts que la santé de la population. »

David Cormand, secrétaire national d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV), reconnaît un caractère « historique » à cette décision du gouvernement : « C’est la première fois que l’Etat admet qu’il y a un danger grave pour les gens » après l’épandage, a-t-il souligné.

Mais « le problème, c’est le côté anecdotique de la décision qu’ils en tirent » : « Une zone tampon de 5 à 10 mètres, ça n’a pas de sens ! ».

« On s’est aperçu que, pour moins respirer les glyphosates et les pesticides de synthèse, il fallait une bande de 150 mètres, car là il y a moins de chances de respirer ces pesticides qui sont volatils et qui sont dans l’air. »

Selon le maire, dont l’arrêté a entraîné la médiatisation du sujet au plan national, le président, Emmanuel Macron, et le gouvernement n’ont pas pris « la mesure de cette vague qui ne voudra pas et ne voudra plus être face à des pesticides de synthèse dans l’air ».

Cueff avait pris le 18 mai un arrêté interdisant l’utilisation de produits phytopharmaceutiques « à une distance inférieure à 150 mètres de toute parcelle cadastrale comprenant un bâtiment à usage d’habitation ou professionnel ».

Lire aussi : Pesticides, les produits a base de métan sodium seront interdits en france annonce l’Anses




Heure en France :


EDITO

Mére au foyer et être payé !

Je viens de lire qu'une mère au foyer devrait être payer pour élever ses enfants ! Il y en a qui ne manque pas d'humour. Certes mère au foyer est probablement un métier mais personne ne demande a de futur parents d'avoir des enfants. Bien au contraire il faut que ces futurs parents assument leur progéniture et il faut arrêter que ce soit la société et donc nos impôts qui payé déjà beaucoup pour aider les parents. Sachant que nous sommes trop nombreux sur notre planète il faut réduire le nombre d'enfants

Consultez les autres editos édito


Électricité : Hausse de 2,4 % des tarifs réglementés avant lété

Carte nationale d’identité

21/01/2020 – Les tarifs réglementés de l’électricité devraient augmenter prochainement de 2,4 % pour les particuliers et les petits professionnels, a-t-on appris ce lundi de sources concordantes. La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a proposé cette hausse de 2,4 % TTC « pour les tarifs bleus résidentiels » ainsi que « pour les tarifs bleus applicables aux consommateurs professionnels éligibles »
Continuer la lecture



Invité Ségolène Royal

Retraites : le Conseil d’Etat étrille le gouvernement

le Conseil d'Etat

25/01/2020 – Manque de «précision», projections économiques «lacunaires»… Dans son avis rendu public ce vendredi, la plus haute juridiction administrative estime en outre ne pas avoir eu «les délais de réflexion nécessaires pour garantir au mieux la sécurité juridique».
Continuer la lecture


Réforme des retraites : 61% des Français sont pour le retrait

Réforme des retraites

23/01/2020 – Dans ce sondage Elabe pour BFMTV, les personnes interrogées estiment aussi à 62% que l’action d’Emmanuel Macron est « décevante ».
Continuer la lecture