Votre actualité au quotidien

Moto2™ : La menace se précise pour A. Márquez…

Caroline Garcia
19/09/2019 – Et cette dernière s’appelle Augusto Fernández, qui en l’espace de deux courses, a considérablement réduit son retard.
Continuer la lecture

Ocon ne devrait pas rouler pour Renault avant 2020

Wang et Linette
19/09/2019 – Esteban Ocon a signé un contrat chez Renault pour l’an prochain mais continue pour le moment de travailler pour Mercedes, dans le simulateur,
Continuer la lecture

Pesticides : le gouvernement propose une distance minimale de 5 à 10 mètres !

Distance pesticidesAppel à la « mobilisation citoyenne » pour aller plus loin. Les organisations écologistes, au premier rang desquelles France Nature Environnement (FNE), ont immédiatement protesté contre des mesures jugées « vraiment insuffisantes, au vu de ce que dit l’Anses, au vu des études scientifiques ».

Thibault Leroux, chargé de mission de l’association. « Je n’y crois pas, je pense que c’est un poisson d’avril », a réagi sur BFM-TV Yann Arthus-Bertrand, président de la fondation Good Planet :

« Je ne peux pas croire qu’aujourd’hui les lobbyistes soient plus forts que la santé de la population. »

David Cormand, secrétaire national d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV), reconnaît un caractère « historique » à cette décision du gouvernement : « C’est la première fois que l’Etat admet qu’il y a un danger grave pour les gens » après l’épandage, a-t-il souligné.

Mais « le problème, c’est le côté anecdotique de la décision qu’ils en tirent » : « Une zone tampon de 5 à 10 mètres, ça n’a pas de sens ! ».

« On s’est aperçu que, pour moins respirer les glyphosates et les pesticides de synthèse, il fallait une bande de 150 mètres, car là il y a moins de chances de respirer ces pesticides qui sont volatils et qui sont dans l’air. »

Selon le maire, dont l’arrêté a entraîné la médiatisation du sujet au plan national, le président, Emmanuel Macron, et le gouvernement n’ont pas pris « la mesure de cette vague qui ne voudra pas et ne voudra plus être face à des pesticides de synthèse dans l’air ».

Cueff avait pris le 18 mai un arrêté interdisant l’utilisation de produits phytopharmaceutiques « à une distance inférieure à 150 mètres de toute parcelle cadastrale comprenant un bâtiment à usage d’habitation ou professionnel ».

Lire aussi : Pesticides, les produits a base de métan sodium seront interdits en france annonce l’Anses




Heure en France :


EDITO


Consulter les archives édito


Réforme des retraites : à la RATP, une grève monstre pour défendre un acquis «sacré»

Réforme des retraites

12/09/2019 – La grève de ce vendredi sera très massivement suivie à la RATP. La défense de leur système de retraites mobilise les syndicats de la régie comme jamais depuis douze ans.
Continuer la lecture


Inégalités de santé : le cancer exemple révélateur de la perception des Français

Inégalités de santé

11/09/2019 – Les Français considèrent en majorité que face au cancer et à son traitement, il existe des inégalités liées notamment aux revenus et au lieu de résidence. Il s’agit là d’une préoccupation majeure qui nécessite des réponses à la mesure de l’enjeu.
Continuer la lecture

Plan pour les Urgences : « toujours pas assez de moyens »

les Urgences

10/09/2019 – LPlusieurs responsables politiques de gauche dénoncent mardi l’insuffisance de l’enveloppe de 750 millions d’euros sur trois ans allouée la veille aux services d’urgences, en grève depuis plus de six mois, par la ministre de la Santé Agnès Buzyn.
Continuer la lecture


« Cette décision reconnaît des années de militantisme » : décrocher un portrait de Macron jugé « légitime »

Militantisme

16/09/2019 – Le droit de décrocher le portrait du président de la République, afin d’avoir son oreille. Tel est en substance le sens qu’a voulu donner le juge Marc-Emmanuel Gounot, dans la surprenante décision rendue lundi 16 septembre, au tribunal de Lyon.
Continuer la lecture