23 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Don de sang : “la vaccination contre la Covid-19 n’est pas une contre-indication”

Don de sang : la vaccination contre la Covid-19 n'est pas une contre-indicationL’Établissement français du Sang est actuellement confronté à une baisse des dons. C’est le cas actuellement : avec 25% de prélèvements en moins, l’EFS en appelle aux donneurs, notamment des groupes O et B.

Il faut préciser qu’il faut une quarantaine de jours, pour redonner du sang ou du plasma après avoir été contaminé par la Covid-19. “Pour pouvoir faire un don après une contamination, il faut généralement patienter entre deux et quatre semaines selon les symptômes”.

Dans le cas d’une vaccination, cette inquiétude est sans objet. Ce n’est pas “une contre-indication au don du sang”, assure le docteur Esteria Berna, responsable de la Maison du don.

À LIRE AUSSI >> La Covid-19 toucherait moins de personnes que d’autres en fonction de leur groupe sanguin

“Quelqu’un qui s’est fait vacciner la veille, même une heure avant de venir, à partir du moment où il n’est pas fatigué et n’a pas lui des symptômes à cause du vaccin, bien évidemment peut donner”, développe-t-elle, avant d’ajouter : “Fort heureusement !”.

Une bonne nouvelle effectivement, l’EFS estime avoir besoin chaque jour de 10 000 prélèvements pour répondre aux besoins des services de santé et des patients. Actuellement, moins de 85 000 poches sont disponibles dans ses réserves.

Pourquoi ne pas rendre obligatoire le prélèvement une a deux fois par an, car tout le monde à un jour ou l’autre besoin de sang et comme cela, ce ne sera pas toujours les mèmes qui donneraient leur sang. Fraternité et égalité.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS