La Covid-19 toucherait moins de personnes que d’autres en fonction de leur groupe sanguin

La Covid-19 toucherait moins de personnes que d’autres en fonction de leur groupe sanguin. Le groupe O serait plutôt « épargné ». Déjà une étude danoise publiée en octobre 2020 dans la revue scientifique Blood Advances mettait en évidence que les personnes appartenant au groupe O contractaient moins le Covid-19.

Le groupe A et AB plus sérieusement touchés. Une étude canadienne, publiée également dans la revue scientifique Blood Advances en octobre dernier, faisait état, elle, de résultats démontrant que les patients de Covid-19 du groupe sanguin A ou AB courent un risque accru de complications pulmonaires, mais aussi au niveau du foie et des reins par rapport à ceux du groupe sanguin O ou B. Des données à relativiser.

D’après leurs recherches, les scientifiques danois ont ainsi démontré que la proportion du groupe O chez les malades était de 38 % contre 42 % dans la population générale.

Les infections au Covid-19 sont certes un peu moins fortes pour les personnes du groupe O par rapport aux autres groupe en proportion comparative, mais les personnes du groupe O sont quand même touchées.

Inscrivez-vous à notre lettre d’information




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire