Dans la santé, les hausses de salaires se précisent

HopitalNicole Notat et son équipe ont en effet envoyé jeudi soir aux syndicats « un préprojet de protocole d’accord » sur les « carrières et rémunérations » des agents de la fonction publique hospitalière (FPH) – hors médecins, qui font l’objet d’une négociation parallèle.

Ce document acte le principe d’une « bonification indiciaire » identique pour « l’ensemble des personnels » titulaires et contractuels, a indiqué l’Unsa Santé dans un communiqué.

Cette augmentation générale serait complétée par « une majoration supplémentaire » pour les « personnels soignants et médico-techniques », a ajouté l’Unsa.

Par ailleurs, certaines grilles de salaires seraient promues, pour « porter » les aides-soignants de la catégorie C à B, et « faire converger » en catégorie A les infirmières encore en catégorie B.
Le ministre doit venir avec 7 milliards d’euros

A condition qu’il ne vienne pas les mains vides : « S’il vient avec 5 milliards, ça ne va pas le faire », a prévenu un leader syndical, qui estime à 7 milliards d’euros la seule revalorisation générale de 300 euros net revendiquée par plusieurs organisations.

« C’est un marqueur fort pour nous », a confirmé une de ses homologues, pour qui cette augmentation « doit se faire dans les deux mois qui viennent ».

Une nouvelle journée d’action nationale est envisagée le 30 juin.




Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS