François Fillon agace les Français avec les réductions de son programme

sondage - fillonFrançois Fillon agace les Français avec les réductions de son programme. Pour neuf Français sur dix (toutes tendances politiques confondues), la baisse des dépenses publiques en matière de santé, de retraites ou de sécurité ne serait pas acceptable, selon un sondage Elabe publié jeudi par Les Échos.

La baisse des dépenses publiques, dont le candidat de la droite à l’élection présidentielle de 2017 François Fillon s’est fait le champion, suscite un front du refus dans l’opinion publique française, selon une enquête de l’institut Elabe.


La réduction des dépenses publiques, son ampleur et les moyens d’y parvenir ont constitué pendant la campagne de la primaire de la droite un des principaux points d’affrontement entre François Fillon et son adversaire malheureux, Alain Juppé, qui dénonçait la «brutalité» de son projet.

Selon ce sondage réalisé auprès de 1.003 personnes les 6 et 7 décembre pour Les Echos, l’Institut Montaigne et Radio classique, neuf Français sur dix ne jugent ainsi «pas acceptable» une réduction des dépenses publiques de santé.

Seuls les sympathisants de la droite et du centre y souscrivent majoritairement (65%) alors que 20% seulement des sympathisants de gauche le jugent souhaitable.




   

Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire