La situation financière s’est détériorée pour les Français

L’épidémie de coronavirus a beau ralentir, ses conséquences économiques, elles, se font de plus en plus ressentir. Après une progression spectaculaire du nombre de chômeurs au mois de mars (+7,1%), les chiffres du mois d’avril, quand l’essentiel de l’économie française tournait au ralenti, sont attendus pour la fin de semaine.

15% des 1011 personnes interrogées par YouGov indiquent avoir été mises au chômage partiel sur ces 5 dernières semaines. 78% anticipent une récession sur un an.

Cette dégradation de la situation personnelle des Français explique en partie leur inquiétude au sujet des perspectives économiques du pays. Alors que la crainte du coronavirus fléchit légèrement cette semaine (62% des personnes interrogées estiment que la situation s’améliore sur le front de l’épidémie, +5 points), la hantise des conséquences de la récession à venir demeure vive. Et si le nombre de personnes qui redoutent de ne pas pouvoir payer leurs factures demeure stable depuis une semaine (45%), la proportion de Français qui se disent “très inquiets” progresse elle de 2 points. 79% des personnes interrogées se disent inquiètes par la récession mondiale.




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire