La passion française, dangereuse, de rouler sur la voie centrale de l’autoroute

La passion française, dangereuse, de rouler sur la voie centrale de l'autorouteCes amoureux de la vitesse “moyenne”, qui, sur l’autoroute ou le périphérique, ont pris la fâcheuse habitude de rester camper sur la voie du milieu, au lieu de se rabattre dès qu’ils en ont l’occasion. Ces mêmes qui, par leur conduite dangereuse, poussent les conducteurs de la file de droite, excédés, à commettre la faute en les doublant par la droite.

Pourtant, l’article R412-9 du Code de la route est très clair à ce sujet: “En marche normale, tout conducteur doit maintenir son véhicule près du bord droit de la chaussée, autant que le lui permet l’état ou le profil de celle-ci.”

En d’autres termes, sur l’autoroute ou le périphérique, la voie du milieu et la file de gauche ne sont à utiliser qu’en cas de dépassement. Interrogé par Le Parisien, le psychologue Jean-Pascal Aissailly, auteur de “Homo automobilis ou l’humanité routière” (Ed. Imago), évoque une autre raison qui justifie cette pratique: l’individualisme à la française, illustrée par la fameuse phrase “si d’autres le font, alors pourquoi pas moi?” Pour lui, cela se traduit par “un manque de citoyenneté et de partage”: “En restant au milieu, on réduit l’espace à deux voies au lieu de trois pour un motif individualiste, personnel.”

À LIRE ÉGALEMENT >> Proposition pour le climat : limitation à 110 km/h sur l’autoroute

Il faut rappeler que la voie de droite n’est pas réservée aux poids lourds.

Souvent jugée, à tort, comme étant un comportement sans danger, l’utilisation excessive de la voie centrale présente en réalité de nombreux risques. “Sur l’autoroute, beaucoup de gens se collent sur la voie du milieu, ce qui oblige des véhicules plus rapides à la doubler par la droite, ce qui est une autre infraction”.

Pour rappel, une conduite “abusive” sur la voie du milieu est passible de 35 euros d’amende. En revanche, elle peut grimper à 150 € en cas de paiement tardif. Les automobilistes qui doublent par la droite, eux, risquent trois points en moins sur leur permis et 135 euros d’amende.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS