23 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Le nouveau réseau des trains de nuit en France et en Europe

Le nouveau réseau des trains de nuit en France et en EuropeDimanche, le train Paris-Aurillac partira de la gare d’Austerlitz dans la soirée pour arriver dans le Cantal au petit matin. Lundi soir, c’est la ligne Paris-Berlin, supprimée en 2014, qui effectuera son premier trajet de nuit depuis la capitale allemande pour une arrivée prévue mardi matin en France. Jusqu’en 1981, pas moins de 550 gares étaient desservies par un train de nuit en France, selon le décompte réalisé par le site Trains Directs.

Une entre Paris et Briançon et l’autre reliant Paris à Albi, Portbou ou Latour-de-Carol, en traversant Toulouse. En mai 2021, le train de nuit reliant Paris à Nice a ainsi repris du service, après trois ans et demi d’absence. Une autre ligne, Paris-Lourdes, a été rouverte en décembre 2021. «On se réjouit de voir le train de nuit renaître, mais on appelle l’État à lancer sans attendre un réseau d’une vingtaine de lignes, dont des lignes transversales», c’est-à-dire n’ayant pas Paris pour provenance ou destination, réclame Nicolas Forien, membre du collectif Oui au train de nuit.

Or, «ce sont les trajets transversaux qui sont les plus longs et qui ont le plus besoin du retour du train de nuit». «Hors des frontières hexagonales, une première ligne reliant Paris à Vienne a repris du service depuis décembre 2021. » Après Paris-Berlin, d’autres sont en projet pour une ouverture avant 2030. Des projets qui sont essentiellement portés par des acteurs privés, dont l’entreprise Midnight Trains, qui prévoit notamment de remettre en service le train de nuit Paris-Venise, fermé en juillet 2021.

À LIRE AUSSI >> Le train retrouve la forme en Europe

Le cofondateur de Midnight Trains, Adrien Aumont, prévoit d’ouvrir plusieurs lignes de train de nuit en Europe dans les prochaines années, comme Paris-Barcelone, Paris-Rome ou Paris-Porto. «On peut faire du train de nuit rentable si on vise les bons marchés», juge-t-il, évaluant à 4 millions de voyageurs potentiels la ligne de nuit Paris-Venise. «Ça n’a rien à voir avec un Paris-Aurillac, qui a besoin d’être subventionné par l’argent public», explique le chef d’entreprise. D’autres lignes de train de nuit en Europe sont également en projet.

Une ligne Paris-Varsovie, une ligne Zurich-Barcelone traversant Lyon et Montpellier ou encore une ligne Amsterdam-Barcelone passant notamment par Lille.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS