Votre actualité au quotidien

Le Tour arrive dans les Pyrénées, les choses sérieuses commencent

TOUR DE FRANCE
18/07/2019 – Après le repos et la « liaison » vers Toulouse, voilà les Pyrénées. Le début d’une interminable séquence montagneuse qui ne s’achèvera qu’à… Paris.
Continuer la lecture

La F1 prépare sa révolution pour 2021

Formule 1
18/07/2019 – Critiquée depuis plusieurs années en raison d’un flagrant manque de spectacle, la reine des compétitions automobiles devrait adopter une nouvelle réglementation dans deux ans pour retrouver de son attrait.
Continuer la lecture

Surendettement : l’hécatombe retrouve son niveau des années 1990

Surendettement : l’hécatombe retrouve son niveau des années 1990Surendettement : l’hécatombe retrouve son niveau des années 1990 . En baisse pour la sixième année d’affilée , ce nombre de « primo-déposants », est désormais proche de celui enregistré en 1990, année de la mise en place la procédure de surendettement (loi Neiertz). En 2018, un peu moins de 92.000 personnes se sont pour la première fois adressées aux commissions de surendettement.

Ce phénomène reflète une meilleure prise en charge des ménages ayant un crédit immobilier par les commissions de surendettement depuis 2014. Autrement dit, même si les ménages peuvent aujourd’hui s’endetter très longtemps à bas coût , « on n’a pas de phénomène de bulle sur le crédit immobilier pour les ménages surendettés », insiste Stéphane Tourte à la Banque de France.

« Le traitement du surendettement en France est très bien organisé », se félicite Jean-Louis Kiehl, président de Crésus, un réseau d’accompagnement des personnes surendettées.

Outre les tours de vis réglementaires, ce spécialiste salue « une plus grande attention des établissements bancaires vis-à-vis des clients fragiles », avec notamment des tarifs spécifiques.

« Il y a pas mal de ménages qui sont aujourd’hui en grande souffrance mais qui ne déposent pas de dossier et essayent de tenir », estime Jean-Louis Kiehl, « je ne pense pas que le surendettement va continuer à refluer.

Crésus s’alarme en particulier des difficultés financières des travailleurs non-salariés, tels que les micro-entrepreneurs. Or, ils se retrouvent rejetées des procédures de surendettement », déplore-t-il. « C’est une question que l’on prend très au sérieux », affirme Stéphane Tourte. « La loi Pacte, plus ce que l’on peut faire [en complément] doit nous amener à des évolutions intéressantes rapidement en 2019 », promet-il.

A lire également : Vers un référendum sur le réforme des institutions pour sortir de la crise




Heure en France :



Hallucinant-Voici le compteur de la surpopulation mondial :
EDITO


18/07/2019 : Réforme des retraites Le but avéré est de faire baisser les pensions de retraites ni plus ni moins comme le fut déjà le cas lors du passage des 10 meilleurs au 25 meilleurs années. A ne pas en douter la nouvelle mouture sera encore pire que les précédentes.Mais encore une fois le Français de base va encore encaisser sans broncher et après il sera trop tard.

Consulter les archives édito



Washington lance une enquête sur la «taxe Gafa» française et pourrait riposter

Bruno Le Maire, Steve Mnuchin

11/07/2019 – COMMERCE : Le projet de loi français, qui devrait officiellement être adopté ce jeudi, passe mal aux États-Unis
Continuer la lecture

La France aurait gagné 14 milliards d’euros grâce à l’Autorité de la concurrence

Isabelle de Silva

11/07/2019 – L’Autorité de la concurrence a pour la première fois engagé « un travail d’évaluation » de son impact sur l’économie française.
Continuer la lecture


Un couple risque jusqu’à 750 € d’amende pour un autocollant sur sa plaque d’immatriculation

plaque d'immatriculation

08/06/2019 – Un couple originaire de Toulon a reçu, en juin 2018, une amende de 90 € pour avoir posé un autocollant sur sa plaque d’immatriculation au niveau du numéro de département.
Continuer la lecture