Votre actualité au quotidien

Transfert : Balotelli reste à Nice, c’est la fin du feuilleton de l’étéa


21/08/2018 – « Super Mario 3 » : l’attaquant vedette du Gym Mario Balotelli a décidé de rester à Nice pour une troisième saison, a annoncé lundi le club azuréen
Continuer la lecture

Cyclisme : Froome annonce la couleur pour le prochain Tour de France !

21/08/2018 – Dans une interview accordée à la télévision belge, Chris Froome a affiché son souhait de remporter pour la cinquième fois le Tour de France
Continuer la lecture

Les apiculteurs mobilisés pour sauver leurs abeilles

Les apiculteurs mobilisés pour sauver leurs abeillesLes apiculteurs mobilisés pour sauver leurs abeilles. L’objectif de cette journée de mobilisation nationale, lancée à l’appel de cinq syndicats professionnels – fait exceptionnel – est d’attirer l’attention des pouvoirs publics sur la disparition anormale de leurs abeilles.

«Mes abeilles avaient de quoi se nourrir pendant l’hiver, on a retrouvé du miel dans les ruches, constate Yvonnick Houitte, apiculteur amateur à Epiniac, en île-et-Vilaine. J’ai pourtant mis un piège à frelons et traité contre le varroa.». Quand elles sont sorties au printemps, la plupart ne sont pas revenues.

«La Bretagne apparaît aujourd’hui être la région la plus affectée par la mortalité exceptionnelle des abeilles, remarque Paul Fert, fils d’apiculteur dans le Béarn, auteur de plusieurs ouvrages sur les abeilles et consultant dans le domaine.

Pourtant les apiculteurs ont déjà connu d’autres années compliquées en ce qui concerne la météo sans pour autant que la mortalité des abeilles ne soit affectée. Parmi eux, les néonicotinoïdes, pourtant interdits depuis cette année en France, mais encore tolérés pour certaines cultures, désorientent les abeilles.

Enfin, les prédateurs actuels des abeilles, comme le frelon asiatique ou le varroa, pourraient aussi expliquer cette perte exceptionnelle des abeilles. L’enjeu de la survie des abeilles est majeur: 84% des espèces cultivées en Europe dépendent directement des pollinisateurs et plus particulièrement des abeilles et 75% des cultures dépendent de l’activité des abeilles.

(NDLD) Il serait peut-être temps que le gouvernement prenne à bras le corps ce problème majeur.

A lire également : Maîs et ruches contaminés par des OGM




Heure à Paris :


Hallucinant – Consultez le compteur de la surpopulation mondial ICI

 
EDITO

Consulter les archives édito


Croissance – pourquoi le gouvernement va revoir son objectif pour 2018

30/07/2018 – Le PIB n’a progressé que de 0,2 % au deuxième trimestre, selon l’Insee. La consommation devrait rebondir au deuxième semestre, mais pas assez pour que l’objectif de 2 % de croissance sur l’année soit maintenu.
Continuer la lecture

À partir d’aujourd’hui vous ne travaillez plus pour financer les dépenses publiques

27/07/2018 – Cette année, le jour de « libération fiscale » arrive ce vendredi. C’est deux jours de moins qu’en 2017, mais 45 jours de plus que la moyenne européenne.
Continuer la lecture


Prix du gaz, médicaments, salaire des nounous… Ce qui change (en bien ou en mal) au 1er août

01/08/2018 – Le mois d’août arrive avec son lot de changements qui risquent d’affecter vos finances personnelles. Déremboursement de certains médicaments contre Alzheimer, tarifs réglementés de l’énergie ou encore encadrement des loyers… revue de détails.
Continuer la lecture