Votre actualité au quotidien

Tirreno-Adriatico : Alaphilippe remporte la 6e étape et double la mise

18/03/2019 – la surprise générale, Julian Alaphilippe a remporté ce lundi, la 6e étape du Tirreno-Adriatico.
Continuer la lecture

Les Gallois nouveaux dauphins des All Blacks au classement mondial

18/03/2019 – Grâce à son Grand Chelem dans le Tournoi des Six Nations, le pays de Galles gagne une place au classement mondial.
Continuer la lecture

Parquet de Paris : l’intervention d’Emmanuel Macron agace les syndicats

Parquet de Paris : l'intervention d'Emmanuel Macron agace les syndicatsParquet de Paris : l’intervention d’Emmanuel Macron agace les syndicats. Selon le « Canard Enchaîné », Emmanuel Macron aurait lui-même écarté trois candidats au poste de procureur de Paris, avant qu’un nouvel appel à candidature ne soit lancé. L’Élysée s’est-il mêlé de trop près des affaires du parquet de Paris ? Oui, du moins selon les syndicats s’agacent d’un possible rejet des candidats à la succession de François Molins au poste de procureur de Paris par Emmanuel Macron.

Début juillet, trois candidats à sa succession, sur une dizaine, ont été reçus par la ministre de la Justice Nicole Belloubet : Maryvonne Caillibotte, avocate générale à Paris, Marie-Suzanne Le Quéau, procureure générale de Douai et Marc Cimamonti, procureur de Lyon.

Le même jour, le ministère proposait Marc Cimamonti au poste de procureur général de Versailles, auquel il était candidat, même si le prestigieux parquet de Paris était, selon une source proche, son premier choix.

Le président de la République a « biffé les noms des trois candidats au poste de procureur de Paris, poste stratégique s’il en est (…) Du jamais vu dans les annales judiciaires », écrit le journal satirique.

Emmanuel Macron « estime qu’il a toute la légitimité pour intervenir dans ce choix », déplore la magistrate Katia Dubreuil du SM. « L’exercice du pouvoir se verticalise et ça se manifeste dans le choix du procureur de la République de Paris. »

Après le parquet de Paris, il faudra aussi trouver un procureur pour le futur parquet national antiterroriste, dont la création pourrait intervenir courant 2019. Ce nouveau parquet sera le deuxième spécialisé après la création en 2013 du parquet national financier (PNF), né du scandale des comptes cachés de l’ex-ministre Jérôme Cahuzac.

A lire également : Sondage : l’image d’Emmanuel Macron se dégrade fortement




Heure à Paris :


Hallucinant – Voici le compteur de la surpopulation mondial :

EDITO


Consulter les archives édito

Tabac, permis, salaires… Tout ce qui change ce 1er mars

01/03/2019 – C’est devenu un rituel, le prix du tabac augmente encore ce vendredi 1er mars. Objectif affiché par le gouvernement, empêcher les jeunes de commencer à fumer et inciter les fumeurs à arrêter.
Continuer la lecture

52% des Français estiment que les « gilets jaunes » doivent cesser leur mouvement

18/02/2019 – Une majorité de Français (52%, +15) estime que les « gilets jaunes » « doivent maintenant cesser leur mouvement et leurs actions (manifestations, blocages etc.) », selon un sondage Ifop pour le JDD publié dimanche.
Continuer la lecture


Privatisation d’Aéroports de Paris : le gouvernement obtient l’accord des députés

15/03/2019 -Quarante-deux voix pour, 17 contre. Après environ neuf heures de débats, les députés ont adopté, jeudi 13 mars dans la soirée, l’article 49 du projet de loi Pacte qui prévoit de supprimer l’obligation pour l’Etat de détenir la majorité du capital d’ADP.
Continuer la lecture