C’est l’heure des retrouvailles pour les éleveurs au salon de l’agriculture

C'est l'heure des retrouvailles pour les éleveurs au salon de l'agricultureL’opération militaire de la Russie en Ukraine et l’envolée des prix sont déjà très commentées par les éleveurs, qui restent heureux de se réunir à Paris. Le Salon de l’agriculture ouvrira ses portes, samedi 26 février.

Le Salon de l’agriculture n’est pas encore ouvert, mais un vétérinaire, rencontré par les équipes de France Télévisions, est déjà débordé. Il a réalisé 20 interventions, dans la seule matinée du vendredi 25 février. Privé de Salon en 2021, il ne cache pas sa joie. “C’est un grand plaisir. Honnêtement, ça m’a manqué”, confie-t-il. Entre le bruit des installations et des chariots, la tête d’affiche du Salon, Neige, une vache de race Abondance de quatre ans, s’habitue aux flashs.

À CONSULTER AUSSI >>> Des traces de pesticides détectées sur les habitations même à 100 mètres des cultures

Aux petits soins, Michel Ducasse a retrouvé le Salon qu’il fréquente depuis 1965. “J’ai eu la chance et l’honneur de serrer la main du général de Gaulle”, confie-t-il. Aujourd’hui, la relève est là : Renan, 7 ans, est venu des Pyrénées avec sa tante, Sophie Deffis, et ses porcs noirs de Bigorre. Pour l’éleveuse, le conflit en Ukraine et la flambée du cours des céréales viennent toutefois assombrir l’événement. “Ça nous inquiète, et ça nous touche directement”, dit-elle. Comme elle, des éleveurs du Morbihan peinent à dissimuler leur angoisse.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS