28 mai 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Des fruits et légumes poussés sous serres chauffées!

Des fruits et légumes poussés sous serres chauffées!Des fruits et légumes poussés sous serres chauffées. La Fédération nationale d’agriculture biologique (FNAB) a lancé, mercredi 29 mai, une pétition en ligne contre le développement de serres chauffées dans l’agriculture biologique, qui permettent aux producteurs de faire pousser certains fruits et légumes toute l’année.

Dénonçant le risque « d’industrialisation de l’agriculture bio », elle est adressée à Didier Guillaume, le ministre de l’Agriculture, et comptabilisait plus de 18 000 signatures au vendredi à 11 h. »

« Les textes cadres spécifient que l’agriculture biologique doit se faire dans le “respect des cycles naturels” et impose une “utilisation responsable de l’énergie”, détaille Jean-Paul Gabillard, maraîcher en Bretagne et porte-parole national de la FNAB pour les légumes. »

« On a lancé cette pétition pour peser dans le débat et sensibiliser les consommateurs, confie Jean-Paul Gabillard. »

« Nous sommes en accord avec la FNAB, et catégoriquement opposés à la production sous serre chauffée, martèle Jonathan Chabert, paysan maraîcher dans les Côtes-d’Armor. »

« Il faut réapprendre les saisons » Faut-il alors bannir de nos paniers les fruits et légumes qui ne sont pas de saison ? » « Ces légumes reviennent petit à petit au goût du jour grâce aux efforts des agriculteurs bio et des chefs cuisiniers qui se rendent compte de la richesse de ces produits de saison, souligne l’agriculteur. »

Protéger les producteurs locaux. « On vit actuellement une industrialisation de l’agriculture bio, reprend Jonathan Chabert, paysan maraîcher dans les Côtes-d’Armor. Car si la France abandonne seule les serres chauffées en bio, « nous perdrions immédiatement 50 % du marché français ».

L’appât du gain fait faire n’importe quoi à certains agriculteurs non responsable.

À Lire aussi : Glyphosate : l’Assemblée Nationale refuse a nouveau de l’inscrire dans la Loi

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :
author avatar
Société de médias - PCI

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS