Votre actualité au quotidien

Conway sceptique face à la malchance, Toyota admet une erreur

Toyota admet une erreur
15/06/2019 – Les mines étaient sombres sur la deuxième marche du podium des 24 Heures du Mans, après une défaite concédée tardivement
Continuer la lecture

« On a toujours un problème à ce poste » : les gardiennes de but sont-elles vraiment les maillons faibles du foot féminin ?

les gardiennes de but
17/06/2019 – Le niveau du foot féminin a énormément progressé ces dernières années.
Continuer la lecture

Hommage aux animaux de guerre : Paris accepte de leur ériger un monument

Hommage aux animaux de guerre : Paris accepte de leur ériger un monumentHommage aux animaux de guerre : Paris accepte de leur ériger un monument. Un siècle après l’armistice de 1918, la ville de Paris a accepté d’ériger une «stèle» pour rendre hommage aux animaux tombés pour la France lors de la Première Guerre mondiale.

À l’initiative de ce projet, l’association Paris Animaux Zoopolis, qui militait pour la création d’un monument commémoratif depuis plusieurs mois, s’est réjouie de cette décision mais s’est montrée prudente à l’annonce de cette «bonne nouvelle».

Partie du constat qu’il n’existait aucun monument national rendant hommage aux animaux engagés pendant la première mondiale, l’association avait écrit dès le 25 avril à la mairie de Paris et à la ministre des Armées Florence Parly pour leur demander de combler cette lacune.

Soutenu par une trentaine d’associations de protection animale, Paris Animaux Zoopolis avait renouvelé sa demande dans un courrier à la mi-mai. Mi-juin 2018, Paris Animaux Zoopolis reçoit un soutien de poids: l’association d’anciens combattants, Le Souvenir français, appuie le projet en écrivant directement à la maire de Paris Anne Hidalgo: «Cette initiative (…) concrétise la découverte par les historiens de cette tragédie animale oubliée», écrit son président Serge Barcellini.

Début juillet, alors que deux élus – le maire écologiste du IIe arrondissement Jacques Boutault et la conseillère de Paris France insoumise Danielle Simonnet – ont déposé au conseil de Paris des vœux en faveur d’un monument dédié aux animaux, «l’exécutif les rejette sous prétexte que c’est à l’État qu’incombe une telle tâche», se souvient Amandine Sanvisens, de Paris Animaux Zoopolis.

Le 26 septembre, ils sont désormais quatre à déposer des vœux en faveur d’un monument aux animaux de guerre. Cette fois-ci, «le vœu» de l’exécutif municipal est adopté à l’unanimité. Cette déclaration d’intention prévoit la mise en place d’un groupe de travail pour imaginer la forme que pourrait prendre cette «stèle», le libellé du texte qui l’accompagnerait et son emplacement dans la capitale.

A lire également : La France renonce à l’exposition universelle de 2025




Heure à Paris :



Hallucinant-Voici le compteur de la surpopulation mondial :
EDITO


13/06/2019 : Privatisation ADP Le site mis a la disposition pour voter contre la privatisation des Aéroport de Paris n'est pas fonctionnel ! ! Il ne reconnait pas l'endroit ou vous votez c'est un comble ! c'est a ce demander si cela n'est pas fait exprès car cela contrary le gouvernement Macron. Espérons que les parti politique qui ont souhaiter cela se saisisse de cette nouvelle affaire car ADP gagne de l'argent et beaucoup d'argent mais lorsqu'une société gagne de l'argent la droite privatise comme ce fû le cas avec les autoroutes et ont en voie le résultat pour les utilisateurs

Consulter les archives édito



« Il doit rassembler la gauche » : Glucksmann se range derrière le leadership de Jadot

Raphaël Glucksmann

10/06/2019 – Arrivé en sixième position aux élections européennes, Raphaël Glucksmann entend aider à l’union d’une gauche divisée. Sur le plateau de France 3, l’eurodéputé PS-Place Publique se dit prêt à suivre Yannick Jadot et tend la main à Jean-Luc Mélenchon.
Continuer la lecture

Les inégalités sociales se creusent en Ile-de-France

inégalités sociales

03/06/2019 – 19 % de la population française y vit, 30 % du PIB y est produit mais les écarts entre riches et pauvres sont de plus en plus importants en région parisienne. Une étude publiée ce lundi révèle les dessous de cette évolution depuis le début des années 2000.
Continuer la lecture


Un couple risque jusqu’à 750 € d’amende pour un autocollant sur sa plaque d’immatriculation

plaque d'immatriculation

08/06/2019 – Un couple originaire de Toulon a reçu, en juin 2018, une amende de 90 € pour avoir posé un autocollant sur sa plaque d’immatriculation au niveau du numéro de département.
Continuer la lecture