Thierry Breton affirme « que l’on va peser sur les États-Unis » pour obtenir un meilleur prix du GNL

Thierry Breton affirme « que l'on va peser sur les États-Unis » pour obtenir un meilleur prix du GNLLes Européens se fournissent désormais en gaz naturel liquéfié (GNL) américain, vendu extrêmement cher. « Ce n’est pas normal. On va en discuter. C’est parce que nous sommes tous unis et solidaires que l’on va peser sur ce fournisseur qui est par ailleurs l’un de nos alliés donc il va falloir que l’on trouve un modus vivendi », explique Thierry Breton, commissaire européen au Marché intérieur, invité des “4 Vérités” de France 2, vendredi 4 novembre.

Le chancelier Olaf Scholz est arrivé à Pékin, en Chine. Sa visite est controversée. « Il vaut mieux faire tout le plus ensemble possible », estime Thierry Breton. Existe-t-il une fracture entre l’Allemagne et ses partenaires européens ? « Le terme est excessif. […] Le couple (Le partenariat) franco-allemand n’est pas mort », assure le commissaire européen au Marché intérieur.

L’Union européenne a prévu d’interdire la vente de voitures thermiques après 2035. « Il faut tout faire pour la tenir. C’est un challenge absolument gigantesque. Tous ceux qui auront leur mot à dire seront réunis tous les trois mois, on va faire des points d’étapes. On se réunit de nouveau en 2026 et l’on verra où l’on en est », conclut Thierry Breton.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS