La France se dote d’une « armée de l’Air et de l’Espace »

L’espace est devenu un lieu de dispute de la suprématie mondiale d’où peuvent venir des « manœuvres inamicales », a estimé vendredi la ministre française des Armées, annonçant la transformation de l’armée de l’Air en « armée de l’Air et de l’Espace ».

« Nous disposerons bientôt de petits satellites patrouilleurs qui nous permettront de détecter, caractériser et attribuer à leurs auteurs ce type de manœuvres inamicales », détaille Florence Parly, évoquant aussi une caméra qui permettra aux satellites « de voir à 360 degrés autour d’eux » et pour certains « de lasers de puissance » pour tenir à distance ou éblouir « ceux qui tenteraient de s’approcher trop près ».

« Nous devons d’abord connaître très précisément la situation spatiale dans l’environnement immédiat de nos satellites, ce qui nécessite des équipements très performants », justifie Florence Parly, qui revendique pour la France « le droit de développer des moyens d’autodéfense » dans l’espace.

« Le risque que pourrait constituer la destruction ou la détérioration volontaire d’un ou plusieurs de nos satellites, qu’ils soient civils ou militaires, est un élément qui porterait atteinte à notre souveraineté et à notre sécurité », fait-elle encore valoir.




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire