La Commission européenne va acheter des armes pour les donner à l’Ukraine

La Commission européenne va acheter des armes pour les donner à l'UkraineUne grande première. L’Union européenne a annoncé dimanche qu’elle allait financer la livraison d’armes à l’Ukraine en réaction à l’invasion russe, une première pour l’UE.

«Pour la première fois, l’UE va financer l’achat et la livraison d’armements et d’autres équipements à un pays victime d’une guerre. C’est un tournant historique», a souligné la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, dans une allocution en ligne.

Une somme supplémentaire de 50 millions d’euros devrait être affectée à d’autres équipements destinés à l’Ukraine, notamment des fournitures médicales, a précisé une source à Reuters. Plusieurs questions se posent : quelles armes ? A quels pays la Commission Europe va-t-elle acheter ces armes ?

En pratique, les ministres européens des Affaires étrangères, réunis dimanche soir en visioconférence, vont examiner la possibilité d’utiliser la «Facilité européenne de paix», un instrument financier hors du budget commun de l’UE et doté de cinq milliards d’euros.

À CONSULTER >> En pleine crise de l’énergie en Europe, l’Allemagne arrête trois réacteurs nucléaires

De nombreux pays européens ont annoncé des livraisons d’armes à l’Ukraine (missiles, lance-roquettes, mitrailleuses…) comme la France, qui va livrer des armes défensives, les Pays-Bas, la Pologne et la République tchèque.

L’Allemagne et la Suède ont annoncé ce week-end rompre avec leur politique d’interdiction de toute exportation d’armes létales en zone de conflit, en autorisant également la fourniture d’armements à l’Ukraine. Berlin faisait face aux vives critiques de l’Ukraine, de la Pologne et des États baltes.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS