24 juillet 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Bruno Retailleau veut des « courtes peines » pour les mineurs

Bruno Retailleau veut des « courtes peines » pour les mineurs« Je vais vous surprendre, vous choquer peut-être : je pense que l’on n’utilise pas suffisamment les courtes peines de prison pour des mineurs », déclare le président du groupe Les Républicains (LR) au Sénat, Bruno Retailleau, mercredi 5 juillet sur franceinfo.

Le chef de file des sénateurs LR reproche à Emmanuel Macron d’avoir « interdit » les courtes peines avec Nicole Belloubet, ministre de la Justice lors de son premier quinquennat. Il regrette qu’« on les laisse franchir toute une gradation d’infractions avant de les condamner ». « En Hollande, ils le peuvent [prononcer des courtes peines] et ils ont réduit le degré de délinquance », affirme-t-il.

« Demander des comptes à leur famille» fait aussi partie des « voies pour responsabiliser» les mineurs impliqués dans les violences urbaines citées par l’élu vendéen. Elle prévoit notamment de « retirer toute prestation familiale et tout droit à un logement social» aux personnes ayant la charge d’un enfant « qui aurait été reconnu coupable d’un crime et d’un délit ».

À VOIR ÉGALEMENT >> Bruno Retailleau accepte de travailler avec le gouvernement sous conditions

« L’allocation familiale, c’est pour s’occuper de la famille », justifie Bruno Retailleau. « Quand les parents sont incapables d’exercer leur autorité parentale, je ne vois pas pourquoi la société leur verserait des allocations familiales », ajoute-t-il à franceinfo.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS