Olivier Véran dit travailler sur “un système de repentis” pour les détenteurs de faux pass sanitaires

Olivier Véran dit travailler sur Pour lutter contre le trafic de faux pass sanitaires, le gouvernement travaille à la mise en place d’un “système de repentis”, a annoncé Olivier Véran à l’Assemblée nationale, lors de son audition par les commissions des Affaires sociales et des Lois mercredi 15 décembre.

Alors que le gouvernement a annoncé des chiffres records de l’épidémie de Covid-19 en France, le ministre de la Santé juge que “l’urgence est sanitaire”. Dans ce contexte, il faut que “quelqu’un qui bénéficierait d’un faux document puisse se mettre en règle et qu’il y ait abandon de poursuites”, a-t-il estimé.

Olivier Véran affirme qu’il travaille sur ce sujet et qu’il en a “parlé à Eric Dupond-Moretti, le garde des Sceaux”. “Ça me semble assez logique, parce que l’urgence, c’est que les gens se vaccinent et soient protégés”, a-t-il dit.

À LIRE ÉGALEMENT >> La contraception pour toutes les femmes sera gratuite jusqu’à 25 ans à partir du 1er janvier 2022

Pour Olivier Véran, “il ne faut pas que quelqu’un soit empêché de se faire vacciner parce qu’il aurait déjà un faux pass et qu’on lui dise : ‘Vous avez déjà eu vos deux doses’ et que la personne se retrouve en grande fragilité. C’est faire preuve d’humanité.”

Le gouvernement Macron dont son ministre de la Santé et le garde des sceaux sont totalement tolérants avec ceux qui potentiellement mettent la vie des autres en danger en utilisant un faux passe sanitaire ! Feront-ils de même avec les voleurs en tout genre ou ceux qui roulent avec leur voiture alors qu’ils n’ont plus de permis ? Les Lois avec ce gouvernement sons a géométries variables.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS