24 juillet 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

5 000 médecins visés par des contrôles de l’Assurance-maladie

5 000 médecins visés par des contrôles de l’Assurance-maladie«Chère consœur, je vous propose un temps d’échange au sujet des prescriptions d’arrêts de travail. Cet entretien vous sera proposé par téléphone», c’est le mail de l’Assurance-maladie reçu en juillet dernier par la Dr Anais Bellour qui exerce à Cherbourg, un courriel qu’elle n’a pas encore digéré.

J’ai reçu un mail parce que la moyenne de prescription de mes arrêts de travail par rapport à mes confrères du département est plus élevée, explique cette docteure. Et ce qui a été très blessant, voire très humiliant dans le fait d’être considéré comme un médecin à profil atypique qui prescrirait des arrêts de travail de confort, c’est que je connais mes patients et je les vois souffrir.

Depuis la Covid, on voit de plus en plus de souffrances au travail». Elle se sait sous surveillance, mais elle l’assure, elle continuera à prescrire des arrêts de travail autant que nécessaire.

À LIRE AUSSI >> “On donne des soins de qualité merdique” dénonce un médecin urgentiste

Les courriers sont partis, les entretiens débutent et les médecins dénoncent une « chasse aux sorcières» malvenue dans un climat d’épuisement général. Cette procédure concerne près d’un millier de généralistes, elle permet de leur imposer une baisse chiffrée du nombre d’arrêts qu’ils prescrivent.

5 000 praticiens en France ont reçu une demande d’entretien confraternel effectué par l’Assurance Maladie.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS