23 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

La filière nucléaire réclame un « plan Marshall »

La filière nucléaire réclame un « plan Marshall »La filière nucléaire présente au gouvernement, vendredi 9 juin, un « plan Marshall ». L’objectif : attirer et former les 100 000 agents qu’elle estime nécessaires dans les dix années à venir pour accompagner la relance de l’atome en France.

Les trois ministres doivent en outre annoncer l’attribution de 25 millions d’euros à deux projets français de « réacteurs innovants » dans le cadre du programme d’investissements France 2030 : la start-up Newcleo qui travaille à un réacteur à neutrons rapides utilisant le plomb, et la start-up Naarea qui veut mettre au point un « micro-générateur de 4ᵉ génération fonctionnant à sels fondus» à partir de combustibles usagés.

Pourquoi avoir abandonné 2019 le projet Astrid ? Perte de temps et surtout d’argent publique. Le projet est alors présenté comme « doté des meilleurs standards de sûreté du moment ». Il doit tirer « de la ressource disponible cent fois plus d’énergie que ne le font les réacteurs actuellement déployés sur le parc nucléaire français », constitué uniquement de réacteurs à eau pressurisée. Il utilise, pour ce faire, « comme matières premières, les énormes stocks d’uranium 238 constitués par l’exploitation du parc EDF durant des décennies, ainsi que le plutonium extrait des combustibles usés ».

À LIRE AUSSI >> Énergie nucléaire : la moitié des pays de l’UE se réunit à Paris

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS