16 juillet 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Les punitions corporelles envers les enfants

Les punitions corporelles envers les enfantsLes punitions corporelles envers les enfants. L’Assemblée nationale a voté contre tout recours aux violences corporelles des parents envers les enfants, une mesure symbolique mais jugée fondamentale contre la maltraitance, alors que la France est souvent montrée du doigt pour son retard.

Un amendement de députés socialistes et écologistes, adopté lors de l’examen du projet de loi “égalité et citoyenneté” dans la nuit de vendredi à samedi, modifie le Code civil: la définition de l’autorité parentale est précisée pour stipuler que parmi les devoirs qui la composent figure “l’exclusion de tout traitement cruel, dégradant ou humiliant, y compris tout recours aux violences corporelles”.


“Il fallait une loi symbolique qui associe à l’autorité parentale, au moment du mariage par exemple, l’interdiction de +toute violence+, verbale ou physique” contre les enfants, se réjouit Gilles Lazimi, médecin coordonnateur des campagnes anti-violences.

Les sanctions pour maltraitance existent déjà au pénal, avec circonstances aggravantes pour les personnes ayant autorité.

Mais ces circonstances jouent souvent en sens inverse dans la jurisprudence, au nom d’un “but pédagogique” qui “atténue” finalement les sanctions dans les tribunaux, explique Olivier Maurel, président de l’Observatoire de la violence éducative ordinaire.

Mais ce n’est pas parce qu’on l’a fait avant qu’il faut continuer!

Désormais, on dira clairement que tout coup porté à un enfant est une violence dont on ne doit pas user au sein de la famille: grâce à la loi, on va faire bouger la tolérance de la société”, fait-il valoir.

Comment trouver la frontière entre une fessée grave, qui relève de la maltraitance et contre laquelle il existe déjà des lois, et une petite tape punitive ?

Souhaitons bon courage à certains parents qui n’arrive pas à sens sortir en étant obliger de recourir aux châtiments corporels !




N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS