La justice saisie après la « censure » d’affiches de prévention du sida

sidaLa justice saisie après la « censure » d’affiches de prévention du sida . La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a décidé mardi de saisir la justice administrative après la décision polémique de plusieurs municipalités de droite de faire retirer des affiches d’une campagne de prévention du sida montrant des homosexuels.

Une dizaine de villes sur les 130 où la campagne est diffusée ont écrit à JC Decaux qui assure l’affichage public pour demander le retrait des affiches, a indiqué à l’AFP une source proche de la société.


Le maire d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), Bruno Beschizza (LR), a pris un arrêté en vertu duquel ces affiches diffusées notamment sur les abribus «devront être retirées ou masquées».

«On est sur une campagne qui n’est pas tous publics», a expliqué à l’AFP Bruno Beschizza, assurant qu’il aurait pris le même arrêté si les affiches avaient mis en avant des couples hétérosexuels.

Cette décision intervient au lendemain de celle du maire LR d’Angers de retirer les mêmes affiches placardées dans 70 emplacements de la ville depuis le 16 novembre.

En réaction, la ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine a annoncé sur Twitter «saisir la justice» administrative «après la censure par certains maires de la campagne de prévention du VIH».




   

Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire