Adblockeurs : Les bloqueurs de publicités progressent en France

Adblockeurs : Les bloqueurs de publicités progressent en FrancePublicités : Les adblockeurs progressent en France. 36 % d’internautes français se déclarent utilisateurs de bloqueurs publicitaires. Sur smartphone, c’est moins (13 %), mais les formats intrusifs sont un encouragement à l’adblock.

Les études sur l’adoption des bloqueurs ou adblocks se succèdent et la conclusion est irrémédiablement la même : elle progresse et l’allergie ne concerne pas les seuls jeunes internautes.

Selon le sondage réalisé par Ipsos pour le compte de l’industrie publicitaire (IAB), 36 % des Français interrogés déclarent utiliser un logiciel pour bloquer la publicité.

Les acteurs de la publicité peinent à se réformer malgré la pression croissante des bloqueurs publicitaires. Un exemple parlant, c’est l’existence sur mobile du format de type pop-up banni des années auparavant du desktop car occultant l’écran.

Seuls 13 % des mobinautes français déclarer utiliser un adblock sur leur terminal. Cela tient toutefois avant tout à l’absence de ces outils sur Chrome pour Android, le navigateur le plus répandu.

Dans une étude parue en mars, l’institut CSA faisait le « constat sévère d’une expérience online dégradée », en raison notamment de formats « jugés de plus en plus intrusifs ».

Et pourtant, comme le soulignait Ipsos en mars, cette réinvention pourrait prendre des formes très simples. Les industriels n’ont visiblement pas retenu les leçons du desktop et des adblocks sur cet écran.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS