LREM proposent de rétablir la vente d’alcool dans les stades

LREM proposent de rétablir la vente d’alcool dans les stadesL’objectif pour les 72 députés LREM à l’origine de cette initiative est d’accompagner et encadrer la vente, interdite depuis la loi Evin en 1991, et faire gagner de l’argent aux clubs. C’est ce que soutiennent 70 députés La République en Marche qui ont déposé le 24 juillet dernier une proposition de loi pour rétablir la vente d’alcool dans les stades.

Parmi eux, trois députés, François Cormier Bouligeon, Cédric Roussel et Belkhir Belhadad, planchent depuis plusieurs mois sur ce texte qui a pour objectif d’«assouplir, de manière encadrée, l’application de la loi Évin dans les stades en étendant l’octroi d’autorisations temporaires de vente d’alcool aux sociétés sportives», cite France bleu.

Belkhir Belhadad, comme les spectateurs consomment de l’alcool avant de rentrer dans le stade, celui permettrait d’accompagner la vente et de l’encadrer, arguant qu’assouplir cette disposition de la loi Evin ferait gagner de l’argent aux clubs.

Lire aussi : Plus de 200 parlementaires refuses la privatisation des aéroports de Paris

Pour détourner la loi Evin, certains clubs comme le stade Chaban-Delmas à Bordeaux dispose d’une licence leur permettrant de commercialiser de l’alcool à condition qu’il accompagne une vente de nourriture.

Les trois députés ne sont pas les premiers à se saisir du sujet. L’élu LR des Vosges, accompagné de 13 autres députés, avançait les mêmes arguments que ses confrères expliquant que la vente à l’intérieur des stades permettrait d’encadrer la consommation et «renforcer leurs recettes».

Y aurait-il des visées électoralistes dans cette décision ?

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS