2 mars 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Des parents publient trop de photos ou vidéos de leurs enfants sur les réseaux sociaux

Des parents publient trop de photos ou vidéos de leurs enfants sur les réseaux sociauxPlus de la moitié des parents ont déjà partagé du contenu sur leurs enfants sur les réseaux sociaux, révèle lundi 6 février à franceinfo l’Observatoire de la parentalité et de l’éducation numérique, à travers une étude de marketing réalisée par l’entreprise canadienne Potloc.

Parmi les parents qui publient des photos ou vidéos sur leurs enfants, 91 % l’ont fait avant que leur progéniture ait cinq ans, et parmi eux, 43 % ont même commencé à publier ces contenus dès la naissance.

Cette étude explique par ailleurs que 39 % des parents qui publient des photos ou vidéos sur leurs enfants le font moins d’une fois par mois. Parmi les parents influenceurs qui sont rémunérés, 47 % déclarent que cette activité est leur seule source de revenu et 70 % déclarent gagner jusqu’à 5 000 euros par mois.

Ils sont 66 % à utiliser cette rémunération à proprement parler pour leurs enfants, c’est-à-dire pour payer des vêtements, des loisirs ou des activités extra-scolaires. La rémunération des contenus est aussi utilisée pour les besoins de la famille, par exemple, pour le matériel scolaire ou l’alimentation. Enfin, 36 % des parents expliquent s’en servir pour eux-mêmes.

Cette fréquence est assez notable, puisque 85 % des parents influenceurs publient au moins une fois par semaine des contenus sur leurs enfants sur les réseaux sociaux et, parmi eux, 38 % le font au moins une fois par jour.

À VOIR ÉGALEMENT >> Enfants placés : le gouvernement lance un audit des foyers d’accueil

Lorsqu’il s’agit de vidéos, 37 % des parents influenceurs indiquent que leurs enfants apparaissent en leur compagnie. 74 % des enfants tiennent, cela dit, le rôle principal dans les vidéos publiées par leurs parents influenceurs et dans lesquelles plusieurs personnes apparaissent.

Cette exposition des enfants est par ailleurs très précoce : 75 % des enfants d’influenceurs sont exposés sur les réseaux sociaux avant leurs cinq ans, dont 21 % dès leurs premiers jours !

Reste que cette pratique est loin d’être appréciée par les utilisateurs ou amis et familles des influenceurs, rapporte franceinfo.

Il faut tout de même savoir que faire un enfant provient d’une pulsion animal et relève être égoïste. En effet, lorsque vous faites un enfant, vous ne pensez qu’à ce qu’il peut vous apporter de bonheur, mais pensez-vous sérieusement à son avenir, ce qu’il deviendra lorsqu’il grandira, qu’aura-t-il dans vingt ans comme climat, comment vivra-t-il, etc. Si de plus vous utilisez vos enfants !

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS