16 juillet 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

L’essence à nouveau plombée par les taxes ?

Carburant à la pompeL’adage est bien connu : « Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent ». Celles du gouvernement de ne pas toucher aux taxes, et en particulier celles appliquées aux carburants, après la fronde des Gilets jaunes, auraient-elles déjà fait long feu ?

Le projet de loi de finances (PLF) 2021, dont l’examen a débuté ce lundi à l’Assemblée nationale, prévoit en effet d’augmenter les taxes sur l’essence préférée des automobilistes français : le SP95E10, le sans-plomb contenant 10 % de bioéthanol.

Ce qui se traduirait de fait, à la pompe, par une augmentation moyenne de 30 centimes pour chaque plein dès l’année prochaine. Et encore 30 centimes supplémentaires l’année suivante, soit 60 centimes en cumul sur les deux années.

LIRE AUSSI >> La voiture électrique pourrait devenir moins cher que l’essence

Les automobilistes plébiscitent ce carburant parce qu’il est moins cher, car moins taxé. » Et plus écologique et « made in France »

« Augmenter la fiscalité de l’essence, et donc son prix à la pompe, c’est renchérir encore un peu plus le prix d’appel de la mobilité des Français, alors qu’on vit l’une des périodes les plus difficiles de notre histoire contemporaine », s’insurge de son côté Pierre Chasseray, porte-parole de l’association 40 millions d’automobilistes.

Inscrivez-vous à notre lettre d’information

Loading




N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS