Les Yeux pourrait-être un nouveau symptôme du coronavirus

Les yeuxUne étude récemment publiée dans JAMA Ophthalmology a révélé que 31,6 % des 38 patients consécutifs atteints de COVID-19 vus à l’hôpital populaire central de Yichang dans la province de Hubei, en Chine avaient des symptômes liés aux yeux.

L’étude était en fait une série de cas de patients qui ont été traités du 9 au 15 février 2020. Pour l’un des patients de l’étude, l’épiphora était en fait le premier symptôme de COVID-19 qu’il avait remarqué. Sur les 12 patients de l’étude souffrant de problèmes oculaires, sept étaient atteints d’épiphora.

De plus, même si les auteurs de l’étude ont qualifié les résultats de l’étude de « manifestations oculaires compatibles avec une conjonctivite », l’Académie américaine d’ophtalmologie (AAOS) n’était pas sûre que tous ces résultats représentaient réellement une conjonctivite, qui est un terme médical désignant une infection de la conjonctive.

L’AAOS a affirmé sur son site web que les découvertes oculaires telles que la chimiose pourraient plutôt représenter une « surcharge de fluides » chez les patients gravement malades.

Sur les 12 patients présentant des troubles oculaires, quatre étaient modérément malades, deux étaient gravement malades et six étaient dans un état critique. Une étude publiée fin février dans le New England Journal of Medicine a examiné les données de 1 099 patients dont la contamination de COVID-19 avait été confirmée en laboratoire dans 552 hôpitaux en Chine. Neuf de ces patients (soit 0,8 %) avaient une « congestion conjonctivale », ce qui ressemble un peu à un embouteillage dans les yeux mais fait plutôt référence à une combinaison des symptômes oculaires mentionnés précédemment. Cinq de ces cas faisaient partie des 926 cas de COVID-19 de l’étude qui ont été jugés « non graves » et quatre faisaient partie des 123 cas jugés « graves ».

Puis il y a eu l’étude publiée dans le Journal of Medical Virology de 30 patients qui ont été hospitalisés au premier hôpital affilié de l’Université du Zhejiang du 26 janvier 2020 au 9 février 2020 pour une pneumonie COVID-19.

Si la fièvre, la toux et les symptômes respiratoires semblent toujours être les symptômes les plus courants de COVID-19, ces études fournissent des preuves supplémentaires que les symptômes peuvent varier de manière assez importante. Comme nous avons encore beaucoup à apprendre sur le coronavirus, ne croyez pas que la présence ou l’absence d’un seul symptôme spécifique puisse exclure ou non la présence de COVID-19.

Bien entendu, ne supposez pas automatiquement que les problèmes oculaires que vous pourriez avoir soient des signes de COVID-19. Ils pourraient encore être le résultat de maladies oculaires courantes telles que les allergies ou d’autres types d’infections.




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire