Tigre abattu à Paris : le propriétaire en garde à vue

Tigre abattu à Paris : le propriétaire en garde à vueTigre abattu à Paris : le propriétaire en garde à vue. Un tigre de 200 kg s’est échappé d’un cirque vendredi en fin d’après-midi dans le sud-ouest de Paris avant d’être abattu par son propriétaire, qui a ensuite été placé en garde à vue.

La mort de l’animal a déclenché la colère des associations de protection des animaux, qui s’opposent à leur enfermement dans des cirques. Dans un communiqué, elle écrit :
«  »C’est un miracle qu’il n’y ait pas eu de victimes humaines cette fois, il faut réagir immédiatement et bannir cette exploitation de l’animal sauvage réduit à l’esclavage. » »

L’association de défense des animaux One voice a annoncé vendredi soir son intention de déposer plainte. « Anne Hidalgo [maire de Paris], qu’attend Paris pour entendre notre appel et donner l’exemple ? », demande l’association, qui rappelle que « de nombreux pays européens se sont positionnés en faveur des cirques sans animaux ».

Le maire LR du XVe arrondissement de Paris Philippe Goujon a estimé que l’ouverture du cirque Bormann ne « peut être envisagée dans ces conditions », et évoqué l’existence d’un « vrai sujet sur la sécurité des cirques », précise « le Parisien.

La fondation Brigitte Bardot s’est dite « scandalisée par l’abattage du tigre » et a appelé le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot à interdire l’exploitation des animaux dans les cirques.




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire

Sortir
Masquer