Votre actualité au quotidien

PSG – Malaise : Nouvelles précisions de taille sur la sanction de Kylian Mbappé ?


21/09/2018 – La Ligue de football professionnel (LFP) pourrait aggraver la sanction de Kylian Mbappé, mais sans rajouter de matches ferme à l’attaquant du PSG.
Continuer la lecture

Magic Johnson veut aider LeBron James à devenir le plus grand sportif de l’histoire

21/09/2018 – Alors qu’on a souvent comparé la vision du jeu et l’altruisme de LeBron James à ceux de Magic Johnson, les deux hommes se retrouvent aujourd’hui dans la même franchise,…
Continuer la lecture

Les traitements anti-puces des animaux de compagnie sont dangereux

Les traitements anti-puces des animaux de compagnie sont dangereuxLes traitements anti-puces des animaux de compagnie sont dangereux. Les organophosphorés (des agents neurotoxiques) contenus dans les traitements anti-puces de nos animaux de compagnie sont potentiellement dangereux pour le développement cérébral des enfants.

Qu’ils soient appliqués via un collier, un spray ou une pipette, les traitement anti-puces utilisés sur nos animaux de compagnie sont toxiques pour le développement cérébral des enfants.

Comme le révèle Libération, ces produits contiennent de la tétraméthrine et du fipronil, en partie à l’origine de troubles cognitifs, de cancers et de la maladie d’Alzheimer.

« Cette nouvelle découverte doit absolument et urgemment conduire les autorités à se demander s’il ne serait pas temps de réévaluer l’autorisation du fipronil dans les produits pour animaux domestiques, explique à Libé Jean-Marc Bonmatin, chercheur au CNRS et vice-président du groupe de travail sur les pesticides systématiques (TFSP).

Cette décision concernait 76 types de colliers sur les 110 possédant une AMM (autorisation de mise sur le marché) et était intervenue après l’étude de l’ANSE révélant « des risques potentiels en cas d’exposition chronique, sur le long terme, par voie cutanée chez l’utilisateur et plus particulièrement chez l’enfant ».

Des alternatives naturelles
En l’absence de réaction de L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), qui n’a pour le moment pas exigé le retrait des produits anti-puces chimiques, il est préférable d’utiliser des alternatives naturelles.

La plante Pyrèthre et l’arbe margosa ont par exemple des propriétés répulsives et peuvent s’utiliser en shampoings, colliers ou pipettes. Certaines huiles essentielles comme la citronnelle et le géranium rosat se vaporisent également dans l’habitat.

A lire également : Ces exploitations qui élèvent des juments pour prélever leur sang




Heure à Paris :


Hallucinant – Consultez le compteur de la surpopulation mondial ICI

 
EDITO

Consulter les archives édito


Richard Ferrand ne quittera pas le Perchoir s’il est mis en examen

12/09/2018 – C’est toujours une épée de Damoclès au-dessus de lui. L’affaire des Mutuelles de Bretagne a déjà valu à Richard Ferrand d’être exfiltré du gouvernement en juin 2017. Quinze mois plus tard, le futur président de l’Assemblée nationale a connu deux décisions de justice favorables mais tout n’est pas terminé. pour lui
Continuer la lecture

La députée Frédérique Dumas quitte LREM

17/09/2018 – Deuxième défection du groupe LREM, l’élue des Hauts-de-Seine rejoint l’UDI et le club de Xavier Bertrand, La Manufacture.
Continuer la lecture


Non, la justice n’autorise pas les usagers à refuser les compteurs Linky

14/09/2018 – Des centaines de communes ont pris des arrêtés contre la pose du compteur Linky, et le tribunal administratif de Toulouse a partiellement validé celui de la ville de Blagnac autorisant les usagers à « refuser ou accepter l’accès à leur logement ou propriété »
Continuer la lecture