Le corps d’une louve retrouvé pendu devant une mairie dans les Hautes-Alpes

Le corps d’une louve retrouvé pendu devant une mairie dans les Hautes-AlpesVendredi matin, le corps d’une louve tuée par balles a été retrouvé pendu devant la mairie du village de Saint-Bonnet-en-Champsaur, dans les Hautes-Alpes, a indiqué le procureur de Gap, Florent Crouhy.

Il a également provoqué la colère des associations de défense des animaux. Le corps de l’animal, pendu à une cordelette, était accompagné d’une banderole proclamant «Réveillez-vous, il est déjà trop tard», a indiqué le procureur à l’AFP, confirmant une information de médias régionaux.

«Du sang suintait de dessous l’animal, ce qui indique qu’elle venait d’être tuée assez récemment. » .

Des atteintes au loup se sont déjà produites dans le passé, mais elles gardent un caractère «heureusement exceptionnel», a noté le procureur. Pour autant, «le sujet du loup est omniprésent dans le département des Hautes-Alpes», territoire de pastoralisme, a-t-il souligné.

SUR LE MÊME SUJET >> En France, le loup, traqué et braconné, connaît un taux de mortalité alarmant

«Aucun acte d’intimidation ne permettra de trouver des solutions durables à la cohabitation de l’humain et du loup a indiqué Barbara Pompili. Une autre association, One Voice, déplore que «dans les Hautes-Alpes, les loups gris accueillis depuis leur retour sur le sol national comme des parias à éliminer par une frange de la population. »

Les deux associations ont annoncé qu’elles allaient porter plainte. L’enquête pour destruction d’une espèce protégée a été ouverte par le parquet et a été confiée à la brigade de recherche de la gendarmerie de Gap en co-saisine avec l’office français de la biodiversité.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire