Votre actualité au quotidien

Le Tour arrive dans les Pyrénées, les choses sérieuses commencent

TOUR DE FRANCE
18/07/2019 – Après le repos et la « liaison » vers Toulouse, voilà les Pyrénées. Le début d’une interminable séquence montagneuse qui ne s’achèvera qu’à… Paris.
Continuer la lecture

La F1 prépare sa révolution pour 2021

Formule 1
18/07/2019 – Critiquée depuis plusieurs années en raison d’un flagrant manque de spectacle, la reine des compétitions automobiles devrait adopter une nouvelle réglementation dans deux ans pour retrouver de son attrait.
Continuer la lecture

Agressions sexuelles. « Il y a aussi des femmes auteures de violences »

Agressions sexuelles. « Il y a aussi des femmes auteures de violences »La violence des femmes, auteures d’agressions sexuelle reste un tabou social encore fort, selon les assises de l’association « Stop aux violences sexuelles ».

Les femmes sont beaucoup plus souvent que les hommes victimes d’agressions sexuelles, mais elles peuvent aussi en être les auteures, un « tabou social » qui peine à tomber, selon les assises de l’association « Stop aux violences sexuelles » organisées depuis hier et se poursuit ce mardi 8 janvier à Paris.

86 % des victimes de violences sexuelles enregistrées par la police et la gendarmerie en 2017 sont des femmes.« Victime est un mot féminin, et agresseur un mot masculin, et c’est vrai qu’on compte plus d’hommes auteurs de violences sexuelles et plus de femmes victimes, mais il y a aussi des femmes auteures de violences », précise le docteur Jean-Louis Thomas, qui évoque un « tabou social ».

La plus vaste étude au monde, sur 802 150 cas de violences sexuelles rapportés à la police dans 37 États américains sur dix ans (1991-2011), fait apparaître l’implication de 5,3 % de femmes et de 94,7 % d’hommes.Mais lorsqu’on épluche les enquêtes auprès des victimes, on constate que la prévalence de la violence sexuelle des femmes varie entre 11 % et 22 %, relève le Dr Thomas.

Dans 81 % des cas, l’homme était l’agresseur unique, dans 1,6 % la femme était l’agresseur unique, et dans 17,2 % l’acte était le fait de la femme et de l’homme. Les femmes auteures s’attaquent à des enfants plus jeunes (12 ans en moyenne contre 17 ans pour les hommes) et leurs victimes sont à part égale des garçons et des filles, alors que les hommes s’attaquent massivement (88 %) aux filles.

A lire également : L’Etat souhaite sous traiter l’accueil des migrants aux Français les plus précaires




Heure en France :



Hallucinant-Voici le compteur de la surpopulation mondial :
EDITO


18/07/2019 : Réforme des retraites Le but avéré est de faire baisser les pensions de retraites ni plus ni moins comme le fut déjà le cas lors du passage des 10 meilleurs au 25 meilleurs années. A ne pas en douter la nouvelle mouture sera encore pire que les précédentes.Mais encore une fois le Français de base va encore encaisser sans broncher et après il sera trop tard.

Consulter les archives édito



Washington lance une enquête sur la «taxe Gafa» française et pourrait riposter

Bruno Le Maire, Steve Mnuchin

11/07/2019 – COMMERCE : Le projet de loi français, qui devrait officiellement être adopté ce jeudi, passe mal aux États-Unis
Continuer la lecture

La France aurait gagné 14 milliards d’euros grâce à l’Autorité de la concurrence

Isabelle de Silva

11/07/2019 – L’Autorité de la concurrence a pour la première fois engagé « un travail d’évaluation » de son impact sur l’économie française.
Continuer la lecture


Un couple risque jusqu’à 750 € d’amende pour un autocollant sur sa plaque d’immatriculation

plaque d'immatriculation

08/06/2019 – Un couple originaire de Toulon a reçu, en juin 2018, une amende de 90 € pour avoir posé un autocollant sur sa plaque d’immatriculation au niveau du numéro de département.
Continuer la lecture