Chasse à la tourterelle des bois : la LPO dénonce « un mépris »

Alain Bougrain DubopurgLe Conseil d’État a décidé vendredi 11 septembre de suspendre la chasse à la tourterelle des bois qui vise une espèce d’oiseaux menacée intervient trop tard, selon Allain Bourgrain-Dubourg. Le président de la LPO rappelle que Barbara Pompili avait autorisé, fin août, le tir de plusieurs milliers de tourterelles.

Une décision qui s’oppose donc à l’orientation prise récemment par la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, qui avait autorisé par un arrêté du 28 août le tir de 17 460 tourterelles des bois, en dépit de l’opposition de plusieurs associations dont la Ligue de protection des oiseaux (LPO).
« Près de 7 000 tourterelles abattues »

Si la LPO a pu obtenir gain de cause, Allain Bougrain-Dubourg, son président, invité de franceinfo samedi 12 septembre, dénonce malgré tout « un mépris du ministère de la Transition écologique, qui ne tient pas compte des données scientifiques, qui ne tient pas compte de la volonté des citoyens ».

LIRE AUSSI >> Espèce mondialement menacée : l’Etat autorise à nouveau la chasse des tourterelles des bois

Il tient à souligner que c’est l’Europe qui « s’est retournée vers la France et a dit, on veut un cessez-le-feu sur cette espèce ».

Le président de la LPO indique que son association avait saisi le Conseil d’État en référé « parce qu’on a affaire à une espèce à l’agonie qui a perdu 80% de ses populations ».

De 1970 à 1990, l’association pouvait compter « en pointe de Grave au nord du Médoc, des passages qui pouvaient représenter plus de 30 000 oiseaux. Le dernier comptage au même endroit cette année, c’est 5 000 oiseaux », déplore le président de la LPO.

Selon lui, les chasseurs « se prétendent à la fois les premiers écologistes de France et ils veulent maintenir une pratique, un piégeage qui est vraiment de la maltraitance pour les animaux, qui se font engluer et qui n’est pas sélectif ».

Inscrivez-vous à notre lettre d’information




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire